Coupe du Monde 2018 - Et si on rejouait Angleterre-Colombie ?

Reuters

La Colombie s’est inclinée aux tirs au but face à l’Angleterre, mardi dernier, en huitième de finale de la Coupe du monde. A un penalty transformé par l’inévitable Kane (57e), Mina avait répliqué dans les ultimes secondes pour arracher la prolongation (90e+3), en vain… Mateus Uribe et Carlos Bacca ayant failli dans la foulée devant Jordan Pickford lors d’une séance fatale aux Cafeteros (3 tab à 4).

A l’issue de cette rencontre, Radamel Falcao n’a pas caché sa colère envers l’arbitre américain Mark Geiger, dénonçant la partialité de celui qui aux yeux des Colombiens a accordé un penalty bien généreux aux Anglais, tout en refusant un but valable à Carlos Bacca alors que les Anglais – il est vrai – avaient cessé de jouer après qu’un deuxième ballon eut été expédié sur la pelouse.

"La Fifa est invitée à revoir ces deux actions, afin de créer un précédent de fair-play, où priment le bon jeu, la légalité et les garanties pour les sélections participantes."

Aussi un étudiant en droit colombien dénommé Juan Diego Garcia a-t-il eu l’idée de lancer une pétition pour demander à la Fifa que ce huitième de finale – "un vol monumental" selon la légende argentine Diego Maradona – soit rejoué. "Sur ces deux actions où ses décisions ont orienté le cours du match en faveur de la sélection anglaise, l’arbitre n'a eu raison pour aucune des deux, constate le signataire n°1. La Fifa est invitée à revoir ces deux actions, afin de créer un précédent de fair-play, où priment le bon jeu, la légalité et les garanties pour les sélections participantes."

A la veille du quart de finale entre la Suède et l’Angleterre, la fameuse pétition a recueilli plus de 300 000 paraphes. Pas anecdotique, donc, mais pas de quoi faire flancher la Fifa non plus…