Coupe du Monde 2018 : Dembélé remplaçant, un rôle qui ne lui sied pas

Reuters

Ailier virevoltant, fin dribbleur, joueur rapide… Ousmane Dembélé a toutes les caractéristiques pour mettre à mal les défenses adverses en rentrant en cours de jeu. Pourtant, en décortiquant ses statistiques, ce constat est loin de sauter aux yeux. Bien au contraire, l’attaquant du FC Barcelone est plus efficace en débutant une rencontre, que ce soit en club ou avec les Bleus.

Dembélé, un titulaire efficace
 

Après avoir opté pour la fougue de la jeunesse face à l’Australie avec une attaque détonante, composée par Griezmann, Mbappé et Dembélé, Didier Deschamps devrait revenir aux fondamentaux contre le Pérou. Selon les dernières indiscrétions, Olivier Giroud pourrait récupérer sa place dans le onze de départ, au grand dam d’Ousmane Dembélé. Le Barcelonais serait alors cantonné à un rôle de joker, susceptible d’entrer en cours de match pour insuffler un vent nouveau à son équipe. Pourtant, le Dembélé remplaçant est bien loin d’être aussi efficace que le Dembélé titulaire.


Cette saison, Ousmane Dembélé a disputé 17 rencontres de Liga avec le FC Barcelone. Titularisé à 12 reprises et entré cinq fois en cours de jeu, Dembouz a inscrit trois buts et délivré six passes décisives. Quand il est sorti du banc, il n’a jamais su se montrer décisif, excepté pour sa première rencontre dans le championnat espagnol, où il avait délivré une passe décisive. En Equipe de France, le constat est identique. En 13 sélections, Dembouz n’a marqué qu’en étant titulaire. Il s’est offert son premier but contre l’Angleterre, avant de récidiver un an plus tard contre l’Italie. Sur les six fois où le sélectionneur l’a fait entrer en jeu, il n’a jamais réussi à faire trembler les filets adverses.

Un joueur qui fonctionne à la confiance ?
 

Cette différence statistique chez Ousmane Dembélé pourrait s’expliquer par un problème de confiance. Longtemps blessé, l’attaquant n’a pas réalisé une grande saison au FC Barcelone. L’ancien joueur du Borussia Dortmund a même déçu les observateurs assidus du club catalan. Quand Ernesto Valverde l’a titularisé, l’ailier, en confiance, a brillé sur les pelouses. Quand il a été mis de côté, laissé sur la touche, il ne s’est pas montré à son avantage.

Vidéo : Mbappé, Griezmann, Dembélé, un trio prometteur

Conscient du problème, Ernesto Valverde aurait déjà réfléchi à un plan pour tirer la quintessence de son talent la saison prochaine. Le transfert avorté de Griezmann au FC Barcelone pourrait donner des ailes à Ousmane Dembélé, sur qui miserait énormément le club catalan la saison prochaine, à en croire Sport. Valverde envisagerait un retour du 4-3-3, pour mettre en avant les qualités de l’ailier, notamment sa vitesse. Il mettrait ainsi de côté une partie de son travail défensif, pour se montrer plus tranchant devant le but. Eric Abidal, le nouveau directeur sportif barcelonais, devrait également participer à son évolution et son développement.

Artificier en chef, Ousmane Dembélé devrait débuter à l’ombre contre le Pérou, sur le banc. Si cette situation ne met pas en valeur ses qualités, à lui d’attirer la lumière et de briller sur la pelouse de l'Arena d'Ekaterinbourg, si l’opportunité lui est offerte. Il pourrait alors devenir un joueur complet, et se montrer indispensable aux yeux de Didier Deschamps. Pour un futur radieux.