CM 2022 : L'Algérie veut rejouer son match face au Cameroun

Reuters

L’Algérie n’en démord pas. Vent debout contre le corps arbitral, mené par le Gambien Bakary Gassama (photo), la Fédération algérienne de football a annoncé qu'elle avait formulé un recours auprès de la FIFA pour rejouer la rencontre. Dans un communiqué, l'instance algérienne estime que « l'arbitrage scandaleux » a « faussé le résultat du match. » « La FAF est déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et la partialité de l’arbitrage. » L’instance demande également « l’ouverture d’une enquête par les organes de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match Algérie-Cameroun. »

Le coup de gueule de Belmadi

Dans le viseur des Algériens apparaissent notamment les deux buts refusés après intervention du VAR à Islam Slimani, pour un hors-jeu et une main. Dans sa réaction d’après-match, Djamel Belmadi s’en était déjà ouvert. « Je le dis aujourd’hui sans peur : ces arbitres ne respectent pas notre pays. Ils viennent ici, ils voient notre travail, mais ne nous respectent pas. […] Ces deux dernières années, je n’ai pas vu un seul arbitre qui ne soit pas agressif quand tu viens lui parler. Je ne cherche pas d’excuses. Ce sont des faits », avait lâché le sélectionneur. Que les supporters des Fennecs ne se bercent toutefois pas d’illusions : le recours algérien a très peu de chances d’aboutir.


>