CM 2022 : L'Afrique du Sud et le Bénin déboutés

La RD Congo et le Ghana peuvent respirer. La FIFA a rejeté ce vendredi les réclamations faites par le Bénin et l'Afrique du Sud après leur élimination des barrages de la Coupe du monde 2022. Battus et mis hors-course alors qu'un nul suffisait à leur qualification, Béninois et Sud-Africains avaient saisi la commission de discipline de la FIFA, les premiers pour une infraction au règlement par le sélectionneur des Léopards, qui avait effectué ses changements sur quatre sessions distinctes (contre trois maximum autorisées), les seconds en raison de l'arbitrage, qualifié de « douteux », de leur rencontre décisive au Ghana par le Sénégalais Maguette Ndiaye.

Les délais non respectés


Ces requêtes ont notamment été rejetées pour des questions de forme, et notamment de non-respect de certains délais. Toute réclamation doit en effet être présentée par écrit au commissaire du match dans les deux heures suivant la fin du match et être complétée par un rapport écrit détaillé à envoyer par mail au secrétariat général de la FIFA dans les 24 heures suivantes. Cet article 14 du règlement des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 n'a visiblement pas été respecté en l'espèce.

Des décisions susceptibles d'appel


Reste que ces deux décisions de la FIFA peuvent faire l'objet d'un appel. Le secrétariat général de la Fédération béninoise de football laisse entendre que ce pourrait être le cas. Quant à la Fédération sud-africaine de football (SAFA), l'instance a fait savoir par la voix de son directeur exécutif, Tebogo Mothlante, qu'elle avait l'intention d'examiner « toutes les options qui s’offrent à elle ». « Nous avons reçu la décision sans détail et nous demanderons à la FIFA les raisons et examinerons nos options », a précisé l’officiel sud-africain. L'affaire n'en est donc sans doute pas à son dernier épisode.

>