Cameroun : Eto'o, des décisions étonnantes

Après la rupture fracassante de son contrat avec Le Coq Sportif, et avant ses suites devant la justice, la Fédération camerounaise de football a annoncé vendredi le nom de son nouvel équipementier. Alors que le Mondial 2022 approche à grands pas, le choix de l'instance présidée par Samuel Eto'o a de quoi déconcerter. Ceux qui, nombreux, espéraient voir une marque prestigieuse associer son image aux coéquipiers de Vincent Aboubakar en seront pour leurs frais.


« La Fédération Camerounaise de Football porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que la société One All Sports a été retenue par la commission ad-hoc mise sur pied dans le cadre de l’appel d’offres international lancé en vue du recrutement d’un nouvel équipementier de la Fécafoot », a-t-on appris via un communiqué publié dans la soirée.

Cette convention de trois ans verra « le nouvel équipementier [s’engager à] verser à la Fécafoot une somme annuelle largement supérieure à celle proposée par les autres prétendants », promet la Fécafoot, sans préciser le montant en question, en raison de « la confidentialité contractuelle exigée par son partenaire. » Ledit partenariat prévoit également la fourniture d'un bus de standing VIP pour les Lions Indomptables, mais aussi d'équipements « à prix raisonnables » destinés aux supporters des équipes nationales.

De son côté, One All Sports n'a pas pour l'heure communiqué sur le sujet. Le compte Instagram de l'entreprise américaine, suivi par un peu plus de 3200 personnes, n'a plus été actualisé depuis le mois de janvier... 2019. Le site officiel de la marque met en avant les équipements destinés aux sports mécaniques. Point de trace de maillots de football donc. Et pour cause : One All Sports est vierge de toute expérience dans ce domaine. Le Cameroun va donc essuyer les plâtres.

 


>