Brésil - Tite : "Neymar n'est pas un problème, il est une solution"

Panoramic

Pour Tite, on ne touche pas à Neymar. Le sélectionneur du Brésil, qui ambitionne de remporter le titre lors de la prochaine Coupe du monde (21 novembre-18 décembre) a de nouveau soutenu son joueur majeur et capitaine, dans le podcast 'Sexta Estrela' (sixième étoile, ndlr). Très souvent critiqué pour le motif de son déchet technique lorsqu'il est positionné dans l'axe (en numéro dix, en soutien de l'attaquant, voire en avant-centre), Neymar a pu compter sur son sélectionneur afin de le défendre de façon très affirmée.

"Si un entraîneur aligne Neymar sur un côté, je le traiterai d'âne"


"Il n’est pas un problème, il est une solution. Parfois, ils disent que là (dans l’axe), il fera plus d’erreurs. Sa position lui fait faire plus d’erreurs, car lorsqu’il le fait de manière créative, il sera décisif", a estimé Tite, en charge de la Seleção depuis 2016 et vainqueur de la Copa America en 2019. Totalisant 119 sélections et 74 buts - à 3 unités de Pelé - Neymar occupait un poste d'ailier au FC Barcelone lors de la prise de fonction de Tite avec le Brésil, ce qui n'avait pas empêché le club catalan (porté par le trio Messi-Suarez-Neymar) de s’octroyer une Ligue des Champions, en 2015, à la faveur d'un succès contre la Juventus Turin (3-1).

Fidèle à ses convictions sur le plan tactique, Tite est allé plus loin dans ses déclarations par la suite : "Si un entraîneur aligne Neymar sur un côté, je le traiterai d’âne. Ça restreint considérablement la capacité créative d’un joueur avec ces qualités. La créativité n’est pas constance, elle est éventualité, elle est circonstancielle. Il fera plus d’erreurs, oui, car sa capacité créative et l’endroit où il se trouve l’exigent", a-t-il analysé. Reste désormais à savoir comment Christophe Galtier, qui devrait prendre la tête du PSG, et ne jure que par le 4-4-2, compte utiliser Neymar.

>