Bleus : Lloris avoue un manque de confiance



La dynamique récente de l'équipe de France doit être corrigée. Toutes compétitions confondues, la sélection dirigée par Didier Deschamps reste sur 5 matchs nuls consécutifs, dont le dernier face à l'Ukraine, samedi soir sur la pelouse de Kiev (1-1). Malgré cela, la France demeure tout de même en tête du groupe D des éliminatoires à la Coupe du monde 2022 avec 9 points en 5 matchs disputés, donc 4 unités de plus que ses deux poursuivants, la Finlande et l'Ukraine. Ce lundi en conférence de presse, Hugo Lloris n'a pas hésité à affirmer une évidence : la confiance manque chez les joueurs. "ll y a un manque de confiance, ça c'est évident. Ça aurait pu être plus catastrophique après l'Ukraine vu le scénario. On s'est fait peur. Maintenant on attend une réaction, individuelle et collective. Ça doit se sentir dès le début du match. On sera attendu par nos supporters. Karim (Benzema) fait aussi son retour à Lyon, ce serait une bonne chose que ça se passe de la meilleure des manières", a-t-il expliqué avant la rencontre contre la Finlande, mardi soir  (20h45).


Des choses à réparer pour une sélection encore convalescente


Désireux de retrouver le goût de la victoire, le capitaine des Bleus a estimé que le groupe de joueurs n'était pas encore remis de sa sortie précoce lors du dernier Championnat d'Europe, et cette élimination en huitième de finale du tournoi continental face à la Suisse (3-3 ; 4 tirs au but à 5). "On a eu un coup d'arrêt lors de l'Euro, l'élimination nous a fait mal. Est-ce qu'on est guéris? Apparemment ce n'est pas le cas. Mais je sens des joueurs qui ont envie de tout donner", a jugé le gardien aux 129 sélections. "Le niveau augmente chaque année en Europe. Le fait de concéder ces buts rend les matchs encore plus compliquée. Il vaut mieux agir et marquer avant de concéder l'ouverture du score. Toutes ces choses, on tentera de les réparer demain. Il faudra démarrer à fond. On doit pas lâcher, il y a 90 minutes où on doit se donner à 100% pour l'équipe de France", a confié Lloris, qui s'est montré très heureux de revenir à Lyon sous le maillot des Bleus, après sa période entre 2008 et 2012 à l'OL.

>