Bleus : Deschamps devrait rester sélectionneur pour le Mondial 2022


Associé à la notion de victoire en tant que sélectionneur, Didier Deschamps a dirigé les Bleus lors du Championnat d'Europe avec moins de succès. Si après l'élimination en huitièmes de finale du tournoi continental face à la Suisse (3-3, 4-5 aux t.a.b.), les questions se posent sur son futur, il devrait bien être présent lors de la prochaine Coupe du monde au Qatar, avance ce mercredi L'Equipe. Sans véritable structure lors de la compétition, la France est sortie précocement du tournoi, affichant parfois une incertitude appuyée. L'Equipe explique que les joueurs ont senti chez Deschamps "une peur de l'échec, très nouvelle chez lui, qui s'est diffusée".

Une prolongation de contrat évoquée par Deschamps et Le Graët ?


Toutefois, à court terme, le natif de Bayonne devrait encore être le coach de l'équipe de France, alors que son contrat expirera après la Coupe du monde 2022 au Qatar. Noël Le Graët, le président de la FFF, a déjà expliqué qu'il voulait avoir une explication avec Deschamps à propos du Championnat d'Europe, devant l'échec d'une place en demi-finales et le patron de la Fédération serait fâché. Pas de quoi cependant mettre en danger le futur de la sélection tricolore. Les deux hommes auraient même déjà évoqué les termes "d'une prolongation de contrat qui irait au-delà de la Coupe du monde 2022, jusqu'en 2024, si l'équipe de France se qualifie", selon L'Equipe. En tête du groupe D lors des éliminatoires à la Coupe du monde 2022 avec deux victoires et un nul, les Bleus seront de retour dès le mercredi 1 septembre à la Meinau de Strasbourg afin de défier la Bosnie-Herzégovine dans les éliminatoires, avant de se mesurer à l'Ukraine, le 4 septembre à Kiev, puis à la Finlande au Groupama Stadium, le 7.

>