Barrages CM 2022 : Le Maroc brillamment qualifié

Le Maroc a de la ressource. Sous pression malgré le bon résultat ramené de Kinshasa (1-1), Vahid Halilhodzic et ses hommes n'ont pas fait de détails face à la RD Congo (4-1) et se qualifient pour la Coupe du Monde 2022. Pourtant privés de El Yamiq sur blessure dès l'entame (7e, remplacé par Samy Mmaee), les hôtes prenaient la direction des opérations. Et de quelle manière ! D'une frappe très pure de 22 mètres, Azzedine Ounahi battait irrémédiablement Kiassumbua (22e, 1-0).

Productifs à Kinshasa, les Léopards peinaient cette fois à sortir leurs griffes. La fin de la première période était marquée par la sortie de Bounou, blessé et remplacé par Munir. Alors que les hommes d'Hector Cuper pensaient rentrer aux vestiaires avec un seul but de retard, leurs adversaires frappaient de nouveau : sur un ballon cafouillé par la défense congolaise échouait dans les pieds de Tissoudali, qui ne laissait pas passer l'occasion (45e+7, 2-0).

Ounahi intenable

L'affaire était définitivement pliée dès le retour des vestiaires. Tissoudali servait Ounahi, qui croisait bien sa frappe pour trouver le coin droit du but (54e, 3-0). Auteur de ses deux premiers buts en sélection, l'Angevin, intenable, déclenchait une nouvelle frappe. Kiassumbua repoussait sur Achraf Hakimi, qui n'avait plus qu'à pousser le ballon dans les filets (69e, 4-0). Plein jusqu'à la limite de la jauge, le complexe Mohammed V exultait. La réduction du score, signée par l'ancien du Raja Ben Malango (77e, 4-1), restait purement anecdotique. Le Maroc disputera au Qatar la sixième phase finale de Coupe du Monde de son histoire.

>