Argentine : Lautaro Martinez, prêt à prendre le relais ?

Reuters

Après tant d'années de recherche et de candidats déclarés, l'Argentine a peut-être trouvé le successeur de Lionel Messi. Engagée dans les éliminatoires de ce qui pourrait être la dernière Coupe du Monde de la Pulga, l'Albiceleste est portée par Lautaro Martinez depuis quelques mois. C'est simple, depuis la Coupe du Monde 2018, le joueur de l'Inter Milan a marqué dix buts avec son équipe nationale. C'est quatre de plus que Messi et sept réalisations de mieux que tous ses autres compatriotes sur cette période. Ce rendement a permis au natif de Bahia Bianca de s'imposer à la pointe de l'attaque argentine.

Le joueur de 23 ans est même en avance sur les temps de passage de son aîné. Pas en termes de précocité mais en terme de cap. Lautaro n'a eu besoin que de 19 sélections pour atteindre les dix buts alors que Messi n'y est arrivé qu'après 33 apparitions sur la scène internationale. Cette efficacité permet à l'attaquant d'avoir un ratio d'un but toutes les deux capes. Une moyenne qui n'est pas sans rappeler celle du Barcelonais et de ses 71 buts en 140 apparitions avec l'Argentine.

Lautaro n'a plus qu'un cap à franchir au niveau mental


S'il n'a pas l'aura et les qualités de la Pulga, Lautaro Martinez est un des plus grands espoirs du football mondial. Il est un des leaders offensifs de l'Inter Milan et le monde entier se l'arrache. Attaquant létal devant le but mais aussi capable de presser et de participer au jeu, le droitier est un joueur complet qui est promis à un bel avenir. Régulièrement annoncé à Barcelone où Messi aimerait le côtoyer, celui qui a fait ses débuts en sélection en 2018 semble avoir un destin tout tracé. Mais il va devoir en faire encore plus pour espérer porter sa sélection jusqu'à un trophée après lequel elle court depuis 1993. Le joueur formé au Racing Club a besoin s'affirmer comme un leader.

Si en termes de statistiques, Lautaro semble armé pour mettre les buts importants, il va devoir trouver le supplément d'âme susceptible de montrer l'exemple à ses compatriote. C'est dans ce rôle que l'Interiste risque d'être attendu dans les prochaines années. Pour y arriver, il va pouvoir profiter encore un peu de l'expérience du sextuple Ballon d'Or. Son apprentissage n'est pas encore terminé mais grâce à ses statistiques, Lautaro Martinez a déjà fait la moitié du chemin pour ne pas décevoir les espoirs argentins comme la plupart de ses prédécesseurs.
 

L'Argentine piétine devant le Paraguay :