Algérie : Pourquoi Delort a été écarté

Ce fut l'une des principales surprises de la liste de Djamel Belmadi pour la double confrontation face au Niger. Andy Delort ne figurait pas parmi les joueurs retenus par le sélectionneur de l'Algérie dans l'optique de ces deux rencontres des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Plusieurs motifs plus ou moins convaincants avaient été avancées depuis, évoquant entre autres des posts Instagram du joueur qui n'auraient pas été appréciés par son coach. Mais la vérité est certainement à chercher ailleurs que sur les réseaux sociaux. Le site L'Algérie Aujourd'hui publie ce mardi les résultats de l'investigation menée au sujet de cette mise à l'écart de l'attaquant, transféré cet été de Montpellier à l'OGC Nice.

 

Un accord Delort-Galtier sur le dos de l'Algérie ?


Et c'est précisément du côté de cette signature en faveur des Aiglons que le média a trouvé une explication probante. Selon une source citée par le média, Djamel Belmadi a appris qu'Andy Delort aurait accepté de renoncer à la CAN au moment de s'engager avec les Aiglons. « Christophe Galtier ne pouvait pas se permettre de signer un joueur de nationalité sportive africaine une année de CAN. Il a déjà quatre joueurs, et pas des moindres, qui devront quitter le club pendant au moins un mois pour aller faire la prochaine CAN, à savoir Atal, Boudaoui, Kamara et Lemina », indique cet interlocuteur anonyme, cité par nos confrères. Le dossier Delort devrait être au menu de la conférence de presse que Djamel Belmadi tiendra jeudi, veille de la manche aller face au Niger.


>