Algérie : Fékir à fond derrière les Fennecs

A la fin de ce mois de mars, l’Algérie a rendez-vous avec son destin. Les Fennecs de Djamel Belmadi disputent contre le Cameroun les barrages qualificatifs pour la Coupe du Monde. Face à un adversaire qui leur a rarement réussi dans leur histoire, ils vont devoir se surpasser pour voir le Qatar. Un sacré défi pour lequel ils viennent de recevoir les encouragements d’un certain Nabil Fékir.

Dans une vidéo, le joueur du Betis Séville a indiqué qu’il était à fond derrière Mahrez et consorts pour cette échéance importante. « J’espère que l’Algérie va passer, comme c’est mon pays d’origine, a-t-il déclaré. Après, on sait que c’est que des bonnes nations qui restent (en zone africaine, ndlr). Des nations qui jouent bien au ballon. Ça ne va pas être facile. Ça va être disputé, mais que le meilleur passe ».

Fékir regrette-t-il son choix ?


L’international français reste un grand fan des Verts, même s’il leur a tourné le dos quand il a fallu opter pour une nationalité sportive. C’était en 2015. Après avoir accepté dans un premier temps de traverser la Méditerranée, il a changé d’avis à la suite des pressions extérieures subies et en particulier celles de son club de l’époque, l’OL. Il a endossé le maillot bleu, remportant notamment le Mondial en Russie mais en ayant contrarié son père, qui espérait le voir jouer pour le pays de ses ancêtres.

La dernière cape de Fékir avec les Tricolores remonte au 8 septembre 2020 contre la Croatie en Ligue des Nations (4-2). C’était sa 25e. Son compteur de réalisations est bloqué à deux unités.

>