Mondial des clubs Fifa: Chelsea ne doit pas se rater !

Reuters

Deux matches suffisent au club champion d'Europe 2021 pour décrocher ce titre manquant à son palmarès: la demi-finale de mercredi et la finale samedi, contre le vainqueur de l'autre demi-finale, programmée mardi (17h30), entre les Brésiliens de Palmeiras et les Egyptiens d'Al-Ahly. Mais avant de penser à garnir ses vitrines, Chelsea ne devra surtout pas sous-estimer les champions d'Asie qui n'ont fait qu'une bouchée du club local d'Al-Jazira (6-1) pour parvenir à cette demi-finale.

Les Anglais retrouveront quelques noms familiers en Premier League comme Odion Ighalo (passé par Watford et Manchester United) ou Matheus Pereira (ancien de West Bromwich Albion), auteur d'un doublé lors d'une victoire 5-2 des Baggies à Stamford Bridge la saison dernière. L'attaquant malien Moussa Marega et le Péruvien Andre Carrillo, qui ont eu de longues carrières dans les clubs majeurs portugais, sont aussi des noms familiers.

Tuchel suivra la demie de loin

Al-Hilal est entraîné par l'ancien coach de Monaco Leonardo Jardim, dont la roublardise tactique n'est plus à démontrer, et sera supporté par une importante colonie de supporters, puisqu'ils étaient déjà 12.000 au tour précédent. Il faudra d'ailleurs voir si Al-Hilal affiche une volonté de jouer aussi séduisante face aux Londoniens, ce qui pourrait être suicidaire. Parfois en difficulté face à des défenses regroupées, compte tenu d'un manque de réalisme offensif persistant, Chelsea espère avoir cette fois plus d'espace, ce qui pourrait notamment profiter à Romelu Lukaku, jamais très à l'aise dans les petits périmètres.

Contre l'équipe de D3 de Plymouth, en Coupe d'Angleterre, samedi (2-1), Chelsea a ainsi frappé 41 fois au but, mais sans un pénalty raté à trois minutes de la fin de la prolongation par les Pilgrims, le match se serait décidé aux tirs au but... Les Blues devront faire sans leur entraîneur Thomas Tuchel au moins pour la demi-finale, puisqu'il a été testé positif au Covid-19 ce week-end. Il n'a pas pris l'avion avec son équipe mais il espère encore, s'il est négatif jeudi, pouvoir les rejoindre pour une éventuelle finale, samedi.

Chelsea a un compte à régler 

Pas de quoi distraire Chelsea, a cependant assuré Mason Mount sur le site web du club: "On est toujours concentré sur le match qui vient, parce qu'ils défilent à un rythme intense." "On n'a jamais remporté (le Mondial des clubs) donc on veut le gagner, comme toutes les compétitions auxquelles on participe. On veut garder cette mentalité de vainqueur et on espère que ce sera un déplacement fructueux", a-t-il ajouté. Finaliste en 2012, face aux Brésiliens de Corinthians - la seule édition qui a échappé à l'Europe sur les 10 dernières années -, Chelsea a un compte régler avec cette compétition.

Ce sera aussi l'occasion, avant la finale de la Coupe de la Ligue contre Liverpool à la fin du mois et la défense de son titre en Ligue des champions qui passe par un huitième de finale contre Lille (aller le 22 février), de s'assurer déjà que l'année ne sera pas blanche. Et Thomas Tuchel sait que c'est une condition presque incontournable quand on veut passer un été tranquille sur le banc d'un club aussi assoiffé de gloire que les Blues.


>