Les Bleus n'ont pas "enthousiasmé" Xavi

Panoramic

Formé à l'école du Barça, Xavi Hernandez est un puriste du football. "Je ne détiens pas la vérité absolue, je défends juste un style de jeu. Bien jouer, pour moi, c'est avoir le ballon", confie le milieu de terrain catalan dans un entretien accordé à Marca où il parle de sa vision du jeu. Et où, dès la deuxième question, est arrivé le sujet de la Coupe du Monde 2018 remportée par l'équipe de France.

"Pendant un Mondial, les entraîneurs sont plus pragmatiques parce qu'ils ont peur de l'élimination, analyse le champion du monde 2010. Un faux-pas, et ciao. Je peux le comprendre, même si je viens d'une autre école, où l'on aime avoir le ballon et prendre des risques, alors que 70 ou 80% des équipes en Coupe du monde n'en prennent pas, et attendent une occasion de marquer. C'est dommage. Le résultat vous donne tellement raison qu'il convainc les gens. Mais pas moi. Je retiens juste que la France a gagné la compétition. C'était une équipe ordonnée, pas très clinquante, mais avec beaucoup de qualités : tout le monde jouait ensemble, ils ont des fusées pour jouer en contre, et on voyait Griezmann et Mbappé faire des grandes courses vers l'arrière... C'est bien, mais ça ne m'enthousiasme pas."

Dans cet entretien, Xavi a distribué les bons ou les mauvais points, pour l'Atlético Madrid notamment, ou pour le Real Madrid ("Je pensais que le Real, sans Cristiano, jouerait encore mieux collectivement", a-t-il confié). Il a cité les équipes dont le jeu lui plaisait: "Le Chelsea de Sarri joue bien. Le Betis Séville, l'Arsenal d'Emery, le Barça, l'Espagne de Luis Enrique, le Tottenham de Pochettino, sans oublier Guardiola, qui est le numéro un dans ce domaine. Ma référence en tant que technicien."

Enfin, après avoir rappelé son admiration pour Lionel Messi ("Je lui donnerais le Ballon d'Or chaque année"), Xavi a validé l'éventuel recrutement de Frenkie de Jong et Matthijs de Ligt au Barça: "Je les aime beaucoup, ils seraient très bien pour le Barça. Ils ne perdent pas la balle, ils ressortent bien, ils ont déjà l'ADN du Barça parce qu'ils viennent de l'Ajax, qui a toujours été une bonne école pour nous. Et ils sont jeunes".

xavi