Croatie - Angleterre : Jordan Pickford, le gardien de la couronne

Reuters

A 24 ans, Jordan Pickford se taille un nom sur la scène russe. Inconnu du grand public à son arrivée dans le pays de Vladimir Poutine, le portier des Toffees est devenu depuis la fin de la phase de poules l’élément déterminant du bon parcours britannique dans cette Coupe du Monde. Décisif en huitièmes face à la Colombie avec un tir au but arrêté devant Carlos Bacca, Pickford a étalé toute sa panoplie en quarts contre la Suède avec trois parades déterminantes en seconde période. Mais alors, l’Angleterre, dévastée sur ce poste depuis de nombreuses années, tient-elle enfin un grand gardien ?

Le petit Lion

Du haut de ses 1m85, le goalkeeper des Three Lions détonne de part de sa relative petite taille. Il est le gardien le plus petit présent en demi-finales, bien loin des 199 cm de Thibaut Courtois, des 1m91 de Danijel Subasic ou même des 1m88 d’Hugo Lloris. Est-ce un désavantage ? Pas forcément au vu de l’explosivité de Pickford sur sa ligne. Tel David Ospina avec la Colombie, l’Anglais est un portier agile et bondissant, sachant très vite aller au sol près de sa ligne de but.

Très présent vocalement, Jordan Pickford possède une vraie personnalité dans sa surface. Malgré ses sept petites sélections avec l’équipe nationale, le portier d’Everton n’a peur de rien ni de personne. Et sait se montrer rafraichissant au micro de la presse après son match héroïque contre la Suède. « On est un groupe de potes avec une bonne mentalité. » Un état d’esprit qui colle bien avec la bonhommie du natif de Washington, petite ville de 70 000 âmes dans le nord de l’Angleterre.

Le troisième gardien le plus cher de l’histoire

Transféré contre la somme de 34 M€ l’été dernier à Everton en provenance des Black Cats de Sunderland – le troisième plus gros transfert de l’histoire pour un gardien derrière Buffon et Ederson – Pickford vit une première saison contrastée dans la ville de Liverpool, où il remplace le décevant Néerlandais Maarten Stekelenburg sur les bords de la Mersey.

Collectivement, les Toffees n’ont jamais candidaté à l’Europe (8ème) mais individuellement, Pickford a démontré à plusieurs reprises qu’il détenait de précieuses qualités au plus haut niveau. Sa constance a finalement convaincu son sélectionneur, Gareth Southgate, de lui offrir avant la Coupe du Monde le poste de titulaire en lieu et place de son concurrent Jack Butland (Stoke City). Une confiance rendue au centuple contre la Colombie puis la Suède. En attendant la Croatie.