Coupe du Monde 2018 : Uruguay - Portugal, un copier-coller ?

Reuters

Si vous souhaitez voir du beau jeu, certains vous diront de ne pas regarder l'Uruguay - Portugal de ce samedi. Par contre, si vous avez envie de voir un beau combat physique et tactique, vous serez servis. D’un côté, l’Uruguay d’Oscar Tavarez et de l’autre le Portugal de Fernando Santos. Les deux hommes ont une vision simple et pragmatique du football. La hargne et le don de soi sont les points forts de ces deux sélections.

Ronaldo, le magicien

Au Stade olympique de Sotchi, on aura très certainement les deux équipes les efficaces dans chacune des deux surfaces. D’un côté, les Portugais peuvent compter sur un excellent Rui Patricio, auteur d’un excellent match face au Maroc avec 4 arrêts. Devant lui, Pepe et José Fonte forment une défense centrale solide, malgré les trois buts encaissés dans le premier match. Un secteur défensif aidé avec l’apport du très puissant William Carvalho dans le cœur du jeu.

Devant, on laisse le génie et le talent de Cristiano Ronaldo s'exprimer. Déjà auteur de 4 buts en 3 matchs, il est l’atout majeur de la nation championne d’Europe. Toutefois, l'attaquant portugais devrait faire taire les statistiques avec aucun but inscrit pour la Seleção das Quinas en phase à élimination directe de Coupe du Monde en 424 minutes. Son triplé lors du premier match face à l’Espagne l’a certainement mis en confiance. Et puis c'est dans le même stade que le huitième de finale se jouera. 

portugal

Parcours parfait pour l'Uruguay

De son côté, l'Uruguay a une équipe en pleine confiance avec un parcours parfait en phase de groupes avec 9 points en 3 matchs et une défense de fer avec aucun but concédé. Et seulement 6 tirs cadrés concédés lors du premier tour. Il faut dire que Fernando Muslera a bien été aidé grâce à la solidité du duo Godin - Gimenez. Les deux joueurs de l’Atlético Madrid ne laissent pas une miette aux attaquants adverses, et n’hésitent pas à donner un petit coup de pouce sur les coups de pied arrêtés comme le but de la tête victorieux de Gimenez dans le temps additionnel face à l’Egypte (1-0).

De l’autre côté du terrain, la Celeste est aussi bien fournie avec ce qui se fait le mieux au Monde, ou presque. Edinson Cavani et Luis Suarez forment à eux deux un duo redoutable. Si ce dernier a connu des débuts difficiles avec beaucoup d’occasions manquées face à l’Egypte, il a vite réglé la mire en marquant face à l’Arabie Saoudite (1-0) et la Russie (3-0). De son côté, l'attaquant du Paris Saint-Germain se rend utile pour ses milieux de terrain, en décrochant un maximum afin de prêter main forte à Rodrigo Bentancur (Juventus Turin) et Matias Vecino (Inter Milan). 

uruguay

On l’aura compris : ce match devrait se jouer sur des détails, où la moindre erreur pourrait se payer au prix fort avec des attaquants de grande classe de chaque côté. Les deux équipes fonctionnent à merveille, les duels s’annoncent électriques et musclés. On pourrait même voir cette rencontre finir au bout de la nuit dans une séance de tirs au but. Et se souvenir longtemps de la nuit de Sotchi entre Uruguayens et Portugais.