Coupe du Monde 2018 - L'incroyable carton TV de l'Islande

Reuters

Les Islandais sont des dingues de football, et complètement accros à leur équipe nationale. Pendant l'Euro 2016, c'est 8% de la population locale qui se trouvait en France, à savoir 27 000 supporters en déplacement pour un pays qui compte 330 000 habitants.

Deux ans plus tard, la passion est toujours la même. La preuve avec l'audience réalisée par la chaîne qui diffusait la rencontre entre l'Islande et l'Argentine, samedi après-midi, où les coéquipiers d'Aron Gunnarson ont tenu en échec Lionel Messi et sa bande (1-1). En moyenne, RUV a réalisé 60% de parts de marché. C'est un nouveau record en Islande, qui datait évidemment de l'Euro 2016, et du huitième de finale historique face à l'Angleterre.

Plus fou, durant le temps additionnel, où la défense islandaise résistait aux assauts argentins, l'audience de la chaîne qui diffusait la rencontre est montée jusqu'à 99,6% ! C'est à dire qu'en Islande, parmi toutes les personnes qui étaient devant leur télévision, seuls 0,4% regardaient autre chose que le match. On se demande bien quoi, d'ailleurs. Précisons qu'il y a 12 chaînes gratuites en Islande. Donc RUV a réuni pendant quelques minutes 249 fois plus de téléspectateurs que ses onze concurrentes réunies.