Coupe du Monde 2018 : La pique du sélectionneur australien aux Bleus

Reuters

Prompt à défendre les Bleus après les sévères critiques du sélectionneur danois le mois dernier, Bert van Marwijk a semble-t-il changé d’avis sur l’équipe de France. La faute à la performance des hommes de Didier Deschamps, samedi, face à l’Australie. Car si Antoine Griezmann et consorts sont finalement venus à bout des Socceroos (2-1), bien aidés par la vidéo, leur prestation a laissé à désirer.

Le Danemark n’a pas forcément été plus convaincant face au Pérou, s’imposant de façon minimaliste (1-0), mais pour le technicien néerlandais, interrogé en conférence de presse, les Danois ont au moins le mérite de jouer en équipe. "Le Danemark est une équipe très forte, difficile à jouer. Nous avons joué contre la France, je pense qu'ils ont plus de créativité, mais peut-être que les Danois sont plus une équipe", a-t-il ainsi expliqué, rappelant que les Australiens avaient eu "des occasions" contre les Bleus.

"Les équipes du haut du classement mondial sont les meilleures au Mondial, seulement, ce n'est pas le cas de la France"

Une critique qui n’est pas sans rappeler celle d’Age Hareide, le sélectionneur danois, il y a trois semaines. Assurant "ne pas croire en cette équipe", le technicien nordique avait souligné la nécessité pour les Bleus de "travailler ensemble comme un groupe" avant de regretter l’absence d’"un meneur comme Zidane, qui savait rassembler l’équipe". "Les équipes du haut du classement mondial sont les meilleures au Mondial, seulement, ce n'est pas le cas de la France", avait fustigé le sélectionneur, renchérissant : "cette équipe n’a rien de spécial."