Coupe du Monde 2018 : Danemark, réveil attendu !

Reuters

La qualification et puis c’est tout. Voilà ce que retiendra le peuple danois à l’issue de la phase de poules. A l’image de la France, le Danemark s’est hissé en huitièmes de finale par la petite porte. Une victoire étriquée face au Pérou, deux nuls contre le France et l’Australie, deux petits buts inscrits, un seul encaissé : les coéquipiers de Christian Eriksen ont livré le strict minimum. C’est donc une nouvelle compétition qui débute aujourd’hui pour la formation nordique. Un match crucial face à la Croatie durant lequel les Danois devront montrer un autre visage. En face, la Croatie est impressionnante. Equipe frisson du début de la compétition, l’équipe au damier semble redoutable en Russie. Les automatismes sont réglés, les talents abondent, la réussite est présente : l’équipe de Zlatko Dalic est la grande favorite de cette rencontre.

Le Danemark ne part pas battu d’avance pour autant. Les Dynamites Danoises ont des arguments à faire valoir. Leur défense est hermétique et extrêmement compliquée à contourner avec notamment l’excellente paire Kjaer-Christensen. Devant, Aage Hareide, le sélectionneur national, peut compter sur des joueurs de talent, à l’image de Poulsen, Dolberg, Sisto et surtout la star absolue danoise, Christian Eriksen. Le « playmaker » de Tottenham a eu beau marquer face à l’Australie, son rendement ne répond pas encore aux attentes. « Si nous avions dû rentrer à la maison après la phase de groupes, cela aurait été vécu comme un scandale. Désormais, la Croatie est peut-être légèrement favorite, si vous regardez dans quels clubs évoluent ses joueurs, mais je pense que sur 90 minutes, nous pouvons rivaliser », a déclaré à la FIFA le joueur qui a parcouru le plus de kilomètres (36,4) depuis le début du Mondial…

Cette opposition sera aussi l’occasion de voir en duel deux stratèges hors norme : Eriksen vs Modric. Un combat d’esthètes qui ravit le sélectionneur danois comme le rapporte le site de la FIFA : « Christian a marqué un but et donné une passe décisive depuis le début de la compétition. Il a les capacités pour faire mieux. Ce match pourrait livrer une belle bataille dans l'entrejeu entre Christian et Modric : ce serait passionnant tant pour nous sur le banc que pour les spectateurs.» Et même si Luka Modric « n'aime pas les comparaisons, particulièrement celle entre lui (moi) et Eriksen », le milieu du Madrid n’y échappera pas. Les deux seront scrutés avec attention…