Cavani sur le banc au coup d'envoi ?

Resté aux soins depuis sa sortie prématurée face au Portugal samedi, la faute à une blessure au mollet, Edinson Cavani a fait son grand retour à l’entraînement, jeudi, à la veille du quart de finale face à l’équipe de France. Un retour forcément remarqué même si l’attaquant du PSG s’est contenté de quelques courses en marge du groupe, ainsi que des petits jeux avec ballon. De quoi entretenir l’idée de sa présence, ce vendredi, face aux Bleus.

Présent en conférence de presse, Oscar Tabarez, le sélectionneur uruguayen, a ménagé le suspense. "Encore 24h de patience et vous saurez qui jouera. C'est un joueur essentiel pour notre sélection, c'est certain. Depuis sa blessure, il a commencé à travailler à sa guérison. Il se concentre sur son espoir et sur ses rêves. C'est ce qu'il fait maintenant encore, a-t-il ainsi indiqué avant de lancer une pique à destination des médias: "Malgré nos deux communiqués précis, il y a eu beaucoup de rumeurs et je ne rentrerais pas dans ce petit jeu qui arrange certains journalistes. C’est une conception du journalisme que je ne partage pas et qui ne nous convient pas."

Sur le banc au cas où ?

Mais pour les médias uruguayens, son absence au coup d’envoi de la rencontre est une certitude. Les précédents, que ce soit avec Diego Lugano lors de la Coupe du monde 2014 ou Luis Suarez à la Copa America du centenaire, prouvent qu’Oscar Tabarez n’est pas homme à prendre le moindre risque avec la santé de ses joueurs ou à déroger à ses principes: pour espérer jouer, un joueur doit pouvoir s’entraîner normalement, ce qui n’a toujours pas été le cas pour Edinson Cavani.

Pour autant, Edinson Cavani, dont le rétablissement est plus rapide qu’attendu, devrait être présent sur le banc de la Celeste. A en croire la télévision uruguayenne, l’ancien Napolitain sera sur la feuille de match et pourrait même rentrer à l’heure de jeu en fonction du scénario du match. "Si ça se passe mal pour l’Uruguay, Oscar Tabarez pourrait prendre le risque de le faire rentrer", croit savoir Radio Montecarlo Television. Un avis qui n’est pas forcément partagé par d’autres médias comme El Pais ou Ovacion pour qui l’Uruguay va devoir faire sans son joueur vedette. "Cavani a perdu le match", titrait d’ailleurs déjà El Pais à la veille du match.