Malgré la victoire, la Grèce rentre chez elle

Reuters

Giannis Antetokounmpo et la Grèce sont déjà dehors. Considérés comme des outsiders de cette Coupe du monde, avec dans ses rangs le meilleur joueur NBA de la saison passée, les Grecs sont éliminés du Mondial chinois malgré leur victoire ce lundi face à la République Tchèque (84-77).

Les Hellènes devaient battre les Tchèques par un écart minimum de douze points pour atteindre les quarts de finale en cas de défaite du Brésil face aux Etats-Unis dans le dernier match du groupe K.

Le joueur des Milwaukee Bucks, présent en défense (12 points mais surtout 9 rebonds défensifs), a laissé la responsabilité de l’attaque à Kostas Sloukas (16 pts) mais surtout Nick Calathes, auteur de 27 unités avec un 6/8 à 2 points et 5/9 derrière le cercle. Pas suffisant pour distancer les Tchèques, portés par Jaromir Bohacik (25 pts). Les Tchèques seront deuxièmes du groupe sur les Etats-Unis battent le Brésil. Ils affronteraient ainsi en quarts de finale le perdant de France-Australie.