L’Espagne championne du monde devant l'Argentine

Reuters

L’Espagne a conquis le 2e titre de championne du monde de son histoire, après 2006, en surclassant l’Argentine en finale à Pékin, ce dimanche (95-75). La Roja a fait subir aux Argentins la même recette que ces derniers avaient concoctés aux Bleus en demi-finale: une défense étouffante leur permettant de prendre déjà 10 points d’avance à la mi-temps.

En témoignent les 10 rebonds de Rudy Fernandez. Luis Scola, si décisif contre la France, a ainsi été limité à 8 petits points. Gabriel Deck, meilleur marqueur de la rencontre (24 points), s’est senti bien seul côté argentin. Les Espagnols ont pu compter au scoring sur l’adresse de Ricky Rubio (20 points).

Fernandez, ainsi que Marc Gasol (14 points, 7 rebonds), par ailleurs champion NBA cette année avec les Toronto Raptors, sont les seuls doubles champions du monde de l’effectif espagnol.