Les tricolores veulent déboulonner les Américains

"La peur n’évite pas le danger, il faut y aller avec détermination !" Vincent Collet, le sélectionneur de l’équipe de France, a donné le ton avant le quart de finale de Coupe du monde qui va opposer, à 13 heures, les Bleus à l’épouvantail américain. Un duel préparé avec… 9 heures de voyage mardi pour rallier Dongguan et un entraînement annulé pour chercher à récupérer.

Qu’importe, il faudra tout oublier et se lancer sans le moindre doute pour essayer de réaliser un exploit majeur. "Il n’y a pas beaucoup de joueurs qui y croient mais nous on y croit. On a une super carte à jouer, je crois en cette équipe", avance d’ailleurs Rudy Gobert, meilleur défenseur de la NBA ces deux dernières saisons et que les Américains ne seront pas forcément très heureux de retrouver face à eux.

 

 

Pour rivaliser, il faudra notamment retrouver les vertus d’une défense éparpillée lors de la défaite contre les Boomers (100-98). Mais au moins les Bleus ne partiront pas dans l’inconnu, les Gobert, Batum, Fournier (énorme depuis le début du tournoi et crucial dans le jeu des Bleus) ou autre Ntilikina qui évoluent en NBA ou De Colo qui y est passé, connaissent tout de leurs adversaires. Cela permettra aussi d’éviter de les placer sur un piédestal.

Et si les USA n’ont plus perdu en compétition officielle depuis 2006, ils ont cédé contre l’Australie en préparation et n’ont dû qu’à un miracle de ne pas s’incliner face à la Turquie lors de cette Coupe du monde. Ces images aussi compteront pour les Tricolores. "Il va vraiment falloir sortir « The game ». Le match d’une carrière probablement", ajoute tout de même Collet. Effectivement, tout devra être parfait pour voir les demi-finales.

 France vs. USA, les 5 dernières confrontations