La Serbie cartonne, l’Espagne a du mal

Reuters

Si les Serbes et les Espagnols ont décroché lundi leur billet pour le deuxième tour de la Coupe du monde, les partenaires de Ricky Rubio ont eu beaucoup plus de mal que ceux de Nikola Jokic pour y parvenir.

Opposés dans le groupe C à Porto Rico, qui leur a longtemps tenu tête, les Espagnols, emmenés par Marc Gasol (20 points et 7 rebonds) et Rubio (17 points et 8 rebonds), se sont finalement imposés 73-63.

Dans le groupe D, les Serbes avaient étrillé un peu plus tôt les Philippines (126-67), dans le sillage de Nemanja Bjelica (20 points).