FIBA : Les prochaines compétitions confirmées sans la Russie ni la Biélorussie

La FIBA n’est pas décidée à lever les sanctions à l’encontre de la Russie et de la Biélorussie. Dès le 1er mars dernier, l’instance dirigeante du basketball a décidé de ne pas autoriser les représentants de ces deux pays à prendre part à ses compétitions. Une sanction qui a été confirmée ce mercredi à l’occasion d’un réunion du Comité Exécutif de la FIBA. Par l’intermédiaire d’un communiqué, la fédération a également ajouté qu’aucune compétition organisée sous son égide n’aura lieu en Russie et en Biélorussie jusqu’à nouvel ordre. De plus, les équipes représentant la Fédération Russe et la Fédération Biélorusse de basketball ont été exclues des prochaines compétitions internationales, tant pour les sélections masculines que féminines mais également pour le basket 3x3, dont la Coupe du Monde 2022 aura lieu en juin prochain à Anvers. La Russie sera remplacée par la Slovénie dans le tournoi masculin et Israël dans le tournoi féminin en tant qu’équipes non-qualifiées les mieux classées.


La Russie et la Biélorussie exclues des prochaines Coupes du Monde


Pour ce qui est du basket, les conséquences de la décision de la FIBA sont lourdes. Tout d’abord, la Russie et la Biélorussie sont exclues des qualifications pour la Coupe du Monde masculine 2023 et ne seront pas remplacées. Les résultats des rencontres déjà disputées par les deux nations dans le cadre du premier tour sont annulés et les autres équipes de leurs groupes respectifs sont classés en fonction du résultat des quatre autres rencontres. Une mesure qui impose à la FIBA d’effacer les résultats des rencontres disputées par les autres nations contre le quatrième de leur groupe du premier tour pour établir le classement des groupes du deuxième tour. La FIBA a également confirmé que la Russie ne participera pas au tournoi de qualification pour la Coupe du Monde féminine prévu en septembre et octobre prochain à Washington et sera remplacée par Porto Rico. Pour ce qui est des compétitions européennes et de la Ligue des Champions, des décisions similaires sont attendues dans les jours à venir et seront prises par les dirigeants de la FIBA Europe.

>