WRC - Sardaigne : Evans et Tänak ex-aequo au shakedown

Après Monte-Carlo, la Suède, le Mexique, l'Estonie et la Turquie, le championnat du monde des rallyes fait étape en Sardaigne en cette fin de semaine, pour l'avant-dernière manche de la saison WRC. Alors que le pilote Toyota Elfyn Evans occupe actuellement la tête du championnat (97pts), devant son coéquipier Sébastien Ogier (79), le champion du monde estonien Ott Tänak (Hyundai, 70pts), le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota, 70) et le Belge Thierry Neuville (Hyundai, 65), cette étape est capitale pour l'attribution du titre mondial. Evans, justement, a signé le meilleur temps du shakedown ce jeudi, ex-aequo avec Tänak, ce qui promet une belle bataille pour la suite du rallye. Les deux pilotes ont signé un chrono de 2'13"6 sur les 3,79 kilomètres du parcours d'Olmedo. "Ca va être un rallye difficile. C'était très sec, le grip était très lent, mais finalement tout est OK", a réagi le Gallois en sortant de sa voiture.

Ogier : "Il va falloir s'adapter rapidement"


Son coéquipier Sébastien Ogier a quant à lui terminé à huit dixièmes des deux co-leaders, et s'attend à un week-end différent de d'habitude : "Je vais pousser pour obtenir le meilleur résultat. Le rallye est un peu plus court que d'habitude, il fait un peu plus froid (le rallye de Sardaigne s'est déroulé en juin ces dernières années, ndlr), et il y a de nouvelles sections, donc il va falloir s'adapter rapidement", reconnait le Gapençais. Dani Sordo (Hyundai), de retour après sept mois d'absence, suit au classement, alors que Kalle Rovanperä est en revanche parti en tonneaux à la fin de ce shakedown. Le Finlandais et son co-pilote sont heureusement sains et saufs. Le rallye débutera ce vendredi, avec six spéciales au programme, puis encore six samedi et quatre dimanche.