WRC - Rallye de Catalogne : Ogier en tête à l'issue de la 1ere journée

Panoramic


Avantage Sébastien Ogier pour le moment en Catalogne. Vingt jours après avoir subi la loi en Nouvelle-Zélande du petit prodige Kalle Rovanperä, devenu d'ailleurs ce week-end là à 22 ans et un jour le plus jeune champion du monde de l'histoire de la catégorie, le Français retiré du WRC mais qui revient y faire quelques piges de temps en temps mène la danse devant son coéquipier finlandais. Malgré une position de départ défavorable ce vendredi (septième sur la route), la Toyota GR Yaris Rally1 d'Ogier a bouclé cette première journée en tête avec près de cinq secondes d'avance (4”8) sur celle de Rovanperä. Sur l'asphalte catalan, le pilote sacré huit fois champion du monde a déjoué les pièges proposés par le tracé et dicté ainsi sa loi à un Rovanperä déjà certain d'être titré (et donc de succéder à... Ogier) et qui doit se contenter de la place de dauphin du Français en dépit de ses quatre temps scratch accumulés sur cette première journée, tandis que son rival en a signé trois uniquement.

Ogier : "4”8, ce n'est pas beaucoup"


Thierry Neuville (Hyundai), aux commandes à l'issue de la boucle matinale de quatre spéciales, complète le podium derrière les deux Toyota. Toutefois, avec seulement 12”5 de retard vendredi soir, le Belge peut espérer inverser la tendance samedi lors d'une deuxième journée qui verra les concurrents se mesurer sur sept spéciales, pour 118,75 kilomètres au total. Ogier le premier sait qu'avec 4”8 de longueur seulement sur Rovanperä, il est très loin d'avoir fait la différence. "C’était une bonne journée, je suis vraiment content. J’avais un peu peur avec ma 7eme position sur la route avec le nombre de cordes à prendre. La voiture a très bien marché, ce n’était pas facile avec la météo mais pour l’instant, tout va bien. Demain (samedi), tout le monde aura les mêmes conditions et le meilleur gagnera. De toute évidence, 4”8, ce n’est pas beaucoup, nous devrons donc continuer à attaquer." Les spectateurs ne s'en plaindront pas.

>