WRC - Rallye de Belgique : Rovanperä contraint à l'abandon après un accident impressionnant

Panoramic


Il y avait une petite chance que Kalle Rovanperä (21 ans) soit sacré champion du monde WRC pour la première fois de sa carrière dès ce week-end en Belgique. Un espoir qui s'est très vite envolé pour le jeune pilote finlandais, déjà hors-course. Ce dernier a été victime dès la deuxième spéciale d'un accident certes très spectaculaire et impressionnant mais dont il est heureusement sorti indemne (ainsi que son copilote). Une violente sortie de piste qui a obligé l'intouchable leader du classement général (il possède 94 points d'avance sur l'Estonien Ott Tänak et 95 points d'avance sur le Belge Thierry Neuville) à jeter l'éponge bien prématurément lors de cette 9eme manche de la saison. Contraint à l'abandon étant donné l'état de sa Toyota Yaris, fortement endommagée, Rovanperä pourrait participer néanmoins à la Power Stage de dimanche, susceptible de lui permettre d'accentuer encore davantage son avance en tête, déjà très large, mais il n'y a rien de sûr pour le moment.

Rovanperä s'en sort très bien





Le Finlandais doit d'abord apprécier d'avoir pu faire tout de suite signe aux observateurs - par le biais du fameux geste des pouces en l'air - que tout allait bien pour lui comme pour son copilote et compatriote Jonne Halttunen. Après que le pilote de 21 ans a mal négocié un virage, la Toyota Yaris de celui qui devrait sauf surprise (mais pas ce week-end) succéder au palmarès à Sébastien Ogier, sacré huit fois champion du monde, a en effet effectué plusieurs tonneaux dans un champ après être sortie à pleine vitesse et le bilan aurait pu être très lourd pour les deux hommes. Après trois spéciales, le Gallois Elfyn Evans (Toyota) occupe la tête du classement provisoire devant Tänak et Neuville, les deux poursuivants de Rovanperä au classement. Le Finlandais devra néanmoins patienter avant de pouvoir officiellement sabrer le champagne.

>