WRC : Pas de manche en Argentine la saison prochaine



Après la Grande-Bretagne, c’est l’Argentine qui va rester à quai. Manche du championnat du monde des rallyes à 39 reprises entre 1980 et la victoire de Thierry Neuville pour Hyundai en 2019, mis à part une absence en 1982 dans le contexte particulier de la Guerre des Malouines, l’étape sud-américaine avait récemment émis le souhait de retrouver la place que la pandémie de coronavirus lui a fait perdre. Toutefois, cela n’arrivera pas dès 2023 comme l’organisateur de l’événement l’a confirmé dans un communiqué. « L'Automobile club d'Argentine et le Comité d'Organisation du Rallye d'Argentine ont été avisés par le promoteur du WRC que le rallye d'Argentine ne ferait pas partie du calendrier WRC en 2023 », affirme cette communication. Et ce même si « l'organisation a travaillé de manière incessante, maintenant un dialogue permanent avec le promoteur du championnat, pour assurer le retour de l'épreuve à sa date habituelle ».

L’Argentine n’a pas dit son dernier mot


Mais, malgré ce refus, les tenants du rallye d’Argentine ont décidé de ne pas abandonner leur projet et entendent utiliser tous les recours disponibles. « Suite à cette annonce, le comité organisateur a soumis une nouvelle demande formelle auprès de la Commission WRC dans l'espoir qu'elle soit étudiée dès la prochaine réunion de cette dernière qui se tiendra dans le courant du mois, dans l'objectif de voir cette décision révisée et, si possible, inversée », affirme ce communiqué. Toutefois, alors que le promoteur du WRC entend limiter le nombre d’épreuves disputées hors d’Europe à six sur un total de quatorze et face à une concurrence toujours plus féroce au sein des candidats, l’Argentine n’a visiblement pas été jugée suffisamment attractive pour que le WRC y fasse de nouveau étape dès 2023. En effet, des pays comme l’Allemagne, le Mexique ou encore la Jordanie devraient trouver une place dans ce calendrier très limité.

>