WRC : Ogier salue son successeur

Panoramic


Kalle Rovanperä a écrit une page d’histoire du WRC en Nouvelle-Zélande. Vainqueur aux antipodes, le Finlandais est devenu le plus jeune pilote à remporter le titre de champion du monde des rallyes, rayant des tablettes le nom de la légende Colin McRae. De plus, pour la deuxième fois seulement depuis 2004, ce n’est pas un Français prénommé Sébastien qui remporte la couronne. Aux premières loges pour voir l’avènement de son jeune coéquipier, Sébastien Ogier a confié que « c’est difficile de trouver les mots » pour qualifier ce que Kalle Rovanperä a réalisé à seulement 22 ans. « Je pense qu'il faudra attendre longtemps pour voir ce record être battu, a confié au site officiel du WRC l’octuple champion du monde, dauphin du Finlandais ce dimanche en Nouvelle-Zélande. Kalle est un peu la réincarnation de Kimi Räikkönen en rallye. Un monstre de sang-froid ne laissant apparaître aucune émotion ! »


Ogier : « Une saison impressionnante »


Le Gapençais n’avait qu’un seul conseil à donner à son coéquipier chez Toyota, celui de « savourer ce moment » avant de se retourner sur une saison qui a vu le nouveau champion remporter six des onze rallyes disputés. « C'était une saison impressionnante et il a encore prouvé dans des conditions difficiles ce week-end qu'il était un très beau champion, a confié Sébastien Ogier. Bravo à lui et bien sûr à toute l'équipe aussi. Nous gagnons et nous perdons ensemble ! » Quant à un bilan personnel de son premier rallye depuis le Kenya en juin dernier, le Français a confié que « c’était un très bon retour ». « J'ai pris du plaisir ce week-end. Les spéciales étaient très belles, j'ai aimé être dans la voiture et je peux aussi être satisfait de mon rythme, a-t-il ajouté. C'était un rallye difficile avec des portions très rapides et beaucoup de pluie, donc afficher ce rythme après trois mois sans compétition n'est pas mal du tout. » De quoi être dans les meilleures conditions pour la Catalogne puis la finale au Japon.

>