Rallye - WRC : Quatre épreuves pour Loubet

Pour son grand retour en Championnat du Monde WRC des rallyes, après dix ans d'absence, le Japon ne verra pas Pierre-Louis Loubet. Initialement, il était prévu que le jeune pilote français de 23 ans inclue à son calendrier le rendez-vous anciennement programmé sur l'Ile d'Hokkaido et qui migrera cette année à Nagoya, sur l'Ile d'Honshu. Finalement, le Corse manquera la manche nippone. Loubet, qui effectuera donc son baptême du feu dans la catégorie reine en septembre prochain en Estonie (il aurait dû débuter à l'origine en mai dernier au Portugal), a dévoilé lundi ce programme qui marquera ses grands débuts en WRC, et le Japon (19 au 22 novembre) n'y figure pas. En raison de la crise sanitaire, le champion du monde en titre de la catégorie inférieure, le WRC 2, a en effet été contraint de revoir son planning. Contrairement à ce qu'il ambitionnait, le nouveau pensionnaire du Team Junior Hyundai se contentera donc de disputer quatre épreuves, qui se disputeront toutes en Europe. Ainsi, après sa grande première, en Estonie, du 4 au 6 septembre prochain, le compatriote de Sébastien Ogier et Sébastien Loeb mettra le cap sur la Turquie (24 au 27 septembre, 5eme manche de la saison).

Loubet : « Un programme exceptionnel »





Au volant de la même Hyundai i20 WRC, le natif de Bastia s'alignera ensuite au départ du rallye d'Allemagne (15 au 18 octobre) avant de terminer sa tournée européenne par la Sardaigne, du 29 octobre au 1er novembre. Des cinq manches ayant évité l'annulation en dépit de la pandémie de Covid-19, Loubet ne ratera donc que le Japon. Toutefois, par rapport à l'agenda initial du Bastiais, qui comportait neuf dates, les rendez-vous en Outre-Mer compris, le programme peut paraître bien maigre à l'arrivée. Cependant, si, comme cela reste envisageable, la Belgique (Ypres) et la Croatie viennent s'ajouter en dernière minute au calendrier, peut-être que le Corse, de la même façon, pourra se greffer à la liste des participants. En attendant, il semble se contenter aisément de ce qui l'attend pour ses grands débuts. « Déjà concentré sur le programme exceptionnel qui nous attend avec Vincent Landais (son copilote) pour cette fin de saison », a posté Loubet ce week-end sur les réseaux sociaux.