Rallye - WRC - Nouvelle-Zélande : Tänak et Evans au coude-à-coude, Ogier en embuscade

panoramic

Suspense garanti au rallye de Nouvelle-Zélande ! Après les sept premières spéciales (sur 17 au total), les deux premiers se tiennent en deux dixièmes et les quatre premiers en sept secondes ! C'est Ott Tänak, déjà vainqueur de trois spéciales sur sa Hyundai, qui occupe la tête à l'issue d'une journée mouvementée et marquée par la pluie et la boue, juste devant le pilote Toyota Elfyn Evans. Alors que Craig Breen (Ford) était en tête à l'issue de l'ES3, l'Irlandais a perdu du temps sur le tracé humide de l'ES4, et a laissé l'Estonien prendre les commandes du rallye. Mais ce n'était rien comparé à qui allait lui arrivé dans l'ES5. Breen a en effet été victime d'une sortie de route dans un virage à gauche en dévers, et a perdu 18 minutes ! Il a finalement décidé d'abandonner pour cette journée.

Ogier leader pendant deux spéciales


C'est Sébastien Ogier, auteur d'une excellente ES5 sur une route plus sèche (17 secondes de mieux que Tänak !), qui en a profité pour prendre la tête du rallye, et l'a gardée à l'issue de l'ES6, qui s'est déroulée sous la pluie. Mais l'octuple champion du monde ne s'est pas aperçu qu'une branche d'arbre avait arraché son aileron arrière ! Une mésaventure dont il s'est bien rendu compte pendant l'ES7, car il a manqué d'aérodynamisme et a perdu du temps, et la tête du rallye. A l'issue de la journée de vendredi, Tänak compte deux dixièmes d'avance sur Evans, 6"7 sur Ogier et 7"2 sur Kalle Rovanperä, qui peut être sacré champion du monde ce dimanche, et qui a galéré avec ses pneus dans la boue, mais a brillé sur l'ES6, où la pluie avait lavé la boue, alors qu'il ouvrait la route. Samedi, six spéciales seront au menu, et ce classement très serré pourrait être bouleversé.

WRC / NOUVELLE-ZELANDE
Classement à l'issue de la 7eme spéciale (sur 17) - Vendredi 30 septembre 2022
1- Ott Tänak - Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) en 1h36'48
2-
Elfyn Evans - Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 0"2
3- Sébastien Ogier - Benjamin Veillas (FRA-FRA/Toyota) à 6"7
4- Kalle Rovanperä - Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 7"2
5- Gus Greensmith - Jonas Andersson (GBR-SUE/Ford M-Sport) à 43"8
...

Vainqueurs de spéciales
Tänak : 3 (ES1, ES4, ES7)
Greensmith : 1 (ES2)
Evans : 1 (ES3)
Ogier : 1 (ES5)
Rovanperä : 1 (ES6)

>