Rallye - WRC - Monza : Evans leader d'un cheveu

ES12 (Sottozero 1, 14,39km) : Evans leader pour moins d'une seconde

Après la montagne, place au circuit ! Les pilotes du rallye de Monza ont quitté les épingles à cheveux pour disputer cette ES12 en partie sur le mythique circuit automobile. Et à ce petit jeu-là, c'est Elfyn Evans qui s'est montré le plus fort ! Le Gallois s'est imposé avec une seconde et un dixième d'avance sur Dani Sordo, et surtout avec cinq secondes et demie d'avance sur son rival Sébastien Ogier, ce lui permet de reprendre les commandes du rallye avec trois dixièmes d'avance sur le Français à quatre spéciales de la fin. Le champion du monde en titre avait reconnu dès l'arrivée de la spéciale qu'il n'avait pas réussi un bon temps, mais rappelons que l'essentiel pour lui est de finir dans le Top 3 pour être sacré dimanche. "C'était une bonne spéciale. Pas parfaite, car j'ai touché une barrière à un moment, mais c'était OK", a expliqué Evans de son côté. Il lui restera une spéciale dans la soirée pour faire la différence.

ES11 (Selvino 2, 24,93km) : Ogier creuse un petit écart

Et si Sébastien Ogier était en train de s'envoler irrémédiablement vers son huitième titre de champion du monde ? Le pilote français a remporté sa deuxième spéciale de suite ce samedi à la mi-journée, avec un peu plus de quatre secondes d'avance sur son coéquipier et rival pour le titre Elfyn Evans, et il compte désormais cinq secondes et deux dixièmes d'avance au classement général à cinq spéciales de la fin. "C'était une spéciale agréable, la voiture allait bien. J'ai eu un peu plus de mal à gérer l'équilibre de la voiture, mais tout va bien. Ces spéciales de montagne sont superbes, on s'est vraiment éclatés", souriait Ogier à l'arrivée. Son coéquipier gallois ne pouvait que reconnaitre sa supériorité : "Seb a fait un super temps. De mon côté, j'étais bien au début mais j'ai eu du mal sur la fin. La voiture bougeait un peu et c'était chaud parfois". Il restera à Evans deux spéciales dans l'après-midi pour tenter de faire son retard. Mais quoi qu'il arrive, un podium suffira à Ogier pour être sacré dimanche. Pour l'instant, le quatrième, Thierry Neuville (Hyundai), pointe à 52 secondes.

ES10 (San Fermo 2, 14,8km) : Ogier de nouveau devant

Le chassé-croisé se poursuit en tête du rallye de Monza, et Sébastien Ogier a repris la tête au détriment d'Elfyn Evans au terme de la 10eme spéciale, qu'il a remportée avec trois secondes et quatre dixièmes d'avance sur son coéquipier. "J'ai adoré conduire la voiture. Je sais que pour vous, c'est une bataille, mais je me concentre sur mon pilotage uniquement", a réagi le champion du monde en titre, plus que jamais en course pour une huitième couronne. "C'était une bonne spéciale. On a été fluides, mais pas assez rapides", a regretté de son côté Elfyn Evans, qui compte désormais une secondes et un dixième de retard au classement général, à six spéciales de la fin.

ES9 (Selvino 1, 24,93km) : Evans reprend les commandes

Sébastien Ogier ne sera pas resté leader du rallye de Monza bien longtemps. Le Français a de nouveau cédé la première place à son coéquipier Elfyn Evans, vainqueur de l'ES9 pendant qu'Ogier finissait troisième à sept secondes et demie. Mais cette deuxième place suffirait bien sûr au Gapençais  pour conserver son titre de champion du monde dimanche. Le Gallois s'est montré le plus rapide dans les montagnes, avec notamment 15 épingles à cheveux au menu. "Tout va bien. Je suis heureux de me concentrer sur moi-même, on verra comment l'écart évolue", a confié Evans. Un écart qui est est désormais de deux secondes et trois dixièmes. La spéciale s'est mal passée en revanche pour Thierry Neuville, qui est arrivé à 28 secondes du vainqueur et a perdu sa troisième place au profit de Dani Sordo. « Très tôt, j'ai perdu l'arrière. J'ai fait quelques changements de réglages avant la spéciale et avec les pneus pas chauds à 100 %, j'ai commencé à glisser. J'étais si proche de prendre le virage mais je ne l'ai pas fait. J'ai perdu du temps à redémarrer la voiture », a raconté le Belge, dont le capot claquait à l'arrivé.

ES8 (San Fermo 1, 14,8km) : Ogier repasse en tête !

Sébastien Ogier n'a pas manqué le début de son avant-dernière journée en tant que pilote de rallye WRC à plein-temps ! Le Français a terminé deuxième de la spéciale très matinale du rallye de Monza, derrière Thierry Neuville, et cela lui permet de reprendre la tête du classement général avec une seconde et demie d'avance sur son coéquipier et rival pour le titre (qui compte 17 points de retard au classement du championnat, rappelons-le), Elfyn Evans. Parti avant-dernier dans les montagnes autour de Monza, le Français n'a pas pris de risques et a malgré tout repris du temps au Gallois. "C'était une nouvelle spéciale, je n'étais pas vraiment à fond. J'ai adoré piloté la voiture mais je ne veux pas prendre trop de risques. Ce n'était pas une spéciale parfaite, mais une spéciale propre", a confié Ogier. De son côté, Evans a regretté un manque d'adhérence de sa Toyota. "Ca glissait plus que ce à quoi je m'attendais. Peut-être qu'il faut que je sois plus patient". Le duel va encore se poursuivre pendant les cinq autres spéciales de la journée.

WRC RALLYE – WRC / MONZA
Classement général à l'issue de l'ES12 (sur 16) - Samedi 20 novembre 2021
1- Elfyn Evans - Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) en 2h04'14"6
2- Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 0"3
3- Dani Sordo - Candido Carrera (ESP-ESP/Hyundai) à 29"3
4- Thierry Neuville - Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) à 48"
5- Oliver Solberg - Elliott Edmondson (SUE-GBR/Hyundai) à 1'20"6


Vainqueurs des spéciales
Ogier : 5 (ES1, ES3, ES4, ES10, ES11)
Evans : 4 (ES2, ES5, ES9, ES12)
Neuville : 2 (ES6, ES8)
Sordo : 1 (ES7)

>