Rallye - WRC - Catalogne : Ogier ouvre son compteur en 2022

panoramic

Il y avait eu Sébastien Loeb en début de saison à Monte-Carlo, il y a désormais Sébastien Ogier en Catalogne ! Les deux pilotes de rallye français, qui n’évoluent en WRC à temps partiel, ont encore le niveau, et ils l’ont démontré cette saison à chaque fois qu’ils étaient au départ d’une manche du championnat du monde. Deuxième à Monte-Carlo, 51eme au Portugal, quatrième au Kenya et deuxième en Nouvelle-Zélande, Sébastien Ogier a signé sa première victoire en 2022, pour sa première saison non complète, alors qu’il fêtera ses 39 au mois de décembre. L’octuple champion du monde a survolé la concurrence en Catalogne, s’imposant au final avec 16 secondes d’avance sur Thierry Neuville et 34 sur celui qui lui a succédé au palmarès du championnat du monde, Kalle Rovanperä, dont la troisième place a suffi pour assurer le titre constructeurs à Toyota avant même l'arrivée des deux derniers pilotes. Sébastien Ogier comptait 20 secondes d’avance sur le Belge et 22 sur le Finlandais avant les quatre spéciales de dimanche. Il n’a pas pris de risques inconsidérés et est allé décrocher la 55eme victoire de son immense carrière.

Ogier finit avec deux victoires en spéciales


La première spéciale, disputée de nuit, ne lui a fait perdre que trois secondes sur Thierry Neuville. Puis dans la suivante, alors que Kalle Rovanperä, Craig Breen et Elfyn Evans ont été victimes de crevaisons à l’avant-gauche, Ogier a fait encore plus attention et a perdu de nouveau trois secondes sur Neuville. Les deux suivantes ont été remportées sans encombre par le pilote français, qui offre donc à son copilote Benjamin Veillas sa toute première victoire en WRC. « C’est la première victoire de Benji donc je suis très content pour lui ! C'est fantastique de remporter la victoire car c'était un week-end important pour l'équipe. Ce n'est pas toujours facile d'obtenir de tels résultats et cette saison a été très dominante, alors félicitations à Toyota Gazoo Racing », a réagi le Gapençais à l’arrivée. Finalement, le suspense concernait plus la deuxième place que la première durant cette journée de dimanche, et c’est Neuville qui s’est assuré la place de dauphin, avec 18 secondes d'avance, profitant notamment de la crevaison du jeune champion du monde dans l’antépénultième spéciale. Tout ce petit monde va se retrouver au Japon du 10 au 13 novembre pour la dernière manche de la saison, et Sébastien Ogier, désormais sixième du championnat, sera également présent, avec la ferme intention de briller sur les terres de Toyota.

WRC RALLYE - WRC / CATALOGNE
Classement final (après 19 spéciales) - Dimanche 23 octobre 2022
1- Sébastien Ogier - Benjamin Veillas (FRA-FRA/Toyota) en 2h44’43’’9
2- Thierry Neuville - Martin Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) à 16"4
3- Kalle Rovanperä - Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 34"5
4- Ott Tänak - Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) à 44"0
5- Dani Sordo - Candido Carrera (ESP-ESP/Hyundai) à 1’16"5
...

Vainqueurs de spéciales
Rovanperä : 4 (ES1, ES2, ES6, ES7)
Ogier : 8 (ES3, ES5, ES8, ES10, ES12, ES13, ES18, ES19)
Neuville : 3 (ES4, ES9, ES17)
Sordo : 2 (ES14, ES16)
Tänak : 1 (ES15)

L'ES11 a été interrompue puis annulée suite à l'accident de Gus Greensmith.

>