Rallye - WRC - Belgique : Neuville creuse l'écart, Breen part en tonneaux

panoramic

Thierry Neuville est bien parti pour réussir le doublé au rallye de Belgique, qu'il avait remporté l'an passé pour l'arrivée de l'épreuve au calendrier WRC. Le pilote belge, en tête vendredi soir, est toujours premier ce samedi à la mi-journée, après avoir bien géré sa matinée. Même si Ott Tänak lui est passé devant après l'ES9, la première au programme de la journée, pour seulement un dixième sur les routes humides, voire boueuses, de la campagne flandrienne, il a ensuite profité des malheurs de l'Estonien pour redevenir leader. Le pilote Hyundai a en effet connu des problèmes de transmission à partir de l'ES10, et il pointe désormais à plus de seize secondes de son coéquipier belge. « Je me suis débrouillé aussi doucement que possible, mais nous avons actuellement quatre roues motrices très incohérentes et c'est très décevant. La voiture est toujours pilotable, mais pas comme une voiture de rallye », a regretté Tänak à la fin de la matinée. Il va désormais avoir un peu de temps pour réparer, avant l'ES13 prévue à 15h13.

Fourmaux dans le Top 5


Un autre a passé du temps au garage, et il s'agit de Kalle Rovanperä. Le pilote Toyota, leader du championnat du monde, a remercié ses mécaniciens, qui lui ont permis d'être au départ ce samedi, après sa violente sortie de route de la veille. Le Finlandais, qui ne peut plus viser que la power-stage dimanche, a remporté l'ES9, pour le plaisir. Le rallye a en revanche basculé lors de la spéciale suivante pour Craig Breen, qui occupait la cinquième place du classement. Le pilote irlandais de Ford M-Sport est parti en tonneaux et un petit incendie  s'est déclaré sur sa voiture. Il s'en est heureusement sorti indemne, tout comme son coéquipier Paul Nagle, mais n'a pas pu repartir et la spéciale a été arrêtée. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, son coéquipier français Adrien Fourmaux se retrouve cinquième après douze spéciales (à 2'42 de Neuville), et pourra remercier la balle de paille qui l'a empêché de se retrouver dans le fossé dans l'ES10... Quatre spéciales sont encore au menu samedi après-midi.

WRC WRC Belgique RALLYE - WRC / BELGIQUE
Classement à l’issue de l’ES12 (sur 20) - Samedi 20 août 2022
1- Thierry Neuville - Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) en 1h24'17"2
2- Ott Tänak - Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) à 16"2
3- Elfyn Evans - Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 21"5
4- Esapekka Lappi - Janne Ferm (FIN-FIN/Toyota) à 58"7
5- Adrien Fourmaux - Alexandre Coria (FRA-FRA/Ford M-Sport) à 2'42


Vainqueurs de spéciales*
Rovanperä : 2 (ES1, ES9)
Neuville : 7 (ES2, ES5, ES6, ES7, ES8, ES11, ES12)
Tänak : 1 (ES3)
Evans : 1 (ES4)

*L'ES10 a été arrêtée suite à l'accident de Craig Breen.

>