Fed Cup : Budapest ne sera pas ville-hôte


Quand et où l’équipe de France de Fed Cup défendra-t-elle son titre acquis en novembre 2019 en Australie ? Impossible de le savoir à ce jour ! Alors que la phase finale de la compétition, qui s'appelle désormais « Billie Jean Cup » et qui se déroule sur le même modèle que la Coupe Davis (des qualifications et une phase finale avec de nombreuses équipes), a été annulée en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, elle aurait dû avoir lieu à la mi-avril 2021 à Budapest. Mais elle a de nouveau été reportée, à une date indéterminée. Et ce mardi, Reuters révèle que la capitale de la Hongrie n’accueillera pas la phase finale lorsqu’une date aura enfin été trouvée. En effet, en raison de la pandémie de coronavirus, les organisateurs ont annoncé le 22 avril à la Fédération internationale de tennis (ITF) qu’ils n’étaient en mesure de recevoir l’événement, prévu à la Laszlo Papp Arena. L’ITF a fait savoir ce dimanche aux douze pays qualifiés pour la phase finale que Budapest se retirait. En plus de trouver une date, ce qui n’est déjà pas une mince affaire, la Fédération internationale va donc devoir rapidement trouver un lieu pour accueillir les meilleures joueuses du monde.

Tirage compliqué pour les Françaises


Rappelons que le tirage au sort de la phase finale de l’édition 2020 de la Fed Cup s’était déroulé le 11 février 2020, avant le début de la pandémie, et qu’il n’a pas été modifié pour l’édition 2021. La France, tenante du titre, a hérité de la Russie et de la Hongrie (qui était qualifiée d'office en tant que pays-hôte, mais cela pourrait donc changer), au sein du groupe A. Le groupe B est composé de l’Australie, de la Biélorussie et de la Belgique, le groupe C des Etats-Unis, de l’Espagne et de la Slovaquie, et le groupe D de la République tchèque, de l’Allemagne et de la Suisse. Seule la première équipe de chaque groupe se qualifiera pour les demi-finales.

>