Vettel: "On est encore très loin"

Alors que Ferrari semblait en mesure de lutter pour le titre de champion du monde des pilotes avec Sebastian Vettel en 2018, Lewis Hamilton et Mercedes n'ont finalement eu aucun mal à faire la différence lors de la deuxième partie de la saison. "Après Spa et Monza, on a eu une baisse significative de rendement qui nous a rendu la mission difficile. Après, Hamilton et Mercedes ont eu un enchaînement de courses très bon, avec beaucoup de victoires et de points à la clé. La brèche s'est ouverte rapidement", a expliqué Vettel pour AS. Pour le pilote allemand, avec une vision globale de l'année, "Ferrari est encore loin" de Mercedes et donc du titre.