Vettel: "Dommage pour Charles"

Reuters

Parti en pole position du Grand Prix du Japon dimanche, avec des qualifications qui se sont déroulées quelques heures avant la course en raison du typhon Hagibis, Sebastian Vettel a dû se contenter de la deuxième place, derrière Valtteri Bottas et devant l’autre Mercedes de Lewis Hamilton, toujours leader du classement à quatre épreuves de la fin.

Un Allemand à la limite du faux départ, alors que son coéquipier de Ferrari s’est lui aussi manqué, accrochant Max Verstappen dès le premier tour avant de prendre la sixième place à l’arrivée.

"Les feux ont duré longtemps. C’est mon erreur, j’ai lâché un peu et j’ai avancé. C’était pire que d’avoir un mauvais départ. Et au final, cela a été beaucoup plus difficile car en fin de relais, les Mercedes étaient beaucoup plus rapides, a ensuite expliqué le quadruple champion du monde. Bottas volait littéralement aujourd’hui. Je ne sais pas si j’aurais pu gagner si je n’avais pas fait cette faute au départ car c’était une course tactique aujourd’hui. Quoi qu’il arrive, notre manque de rythme ne pouvait pas nous permettre d’envisager mieux que cette deuxième place. Ça reste une journée positive avec une pole position et une deuxième place. C’est dommage pour Charles, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, car on aurait pu avoir deux voitures capables de challenger les Mercedes."