Verstappen s'emporte contre Vettel et Ricciardo et Hulkenberg

A l'issue de la troisième séance des qualifications pour le Grand Prix de Chine ce samedi matin, le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) n'a pas hésité à insulter ses adversaires de l'écurie Renault (Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg) ainsi que le pilote Ferrari, Sebastian Vettel, coupables à ses yeux d'un véritable manque de fair-play.

Mécontent d'avoir été dépassé par les trois hommes lors du 3e tour de la Q3, Verstappen n'a pas mâché ses mots sur le moment, criant dans sa radio: "Ce sont des co****ds, honnêtement. Tout le monde fait la queue et ils foutent tout en l'air".

Le pilote Red Bull qui a poursuivi sa diatribe quelques minutes plus tard, au micro de la TV hollandaise Ziggo Sport: "Nous étions juste tranquillement les uns derrière les autres, mais à un moment Vettel m'a dépassé et les deux Renault également, donc ils ont niq** toute ma préparation de tour, alors qu'il y a une règle tacite selon laquelle vous devez juste vous suivre les uns les autres."