Todt dubitatif quant au potentiel de Mick Schumacher en F1

S’il refuse de s’attarder sur l’état de son ami Michael Schumacher, qu’il continue de voir régulièrement dans sa demeure familiale en Suisse, Jean Todt a accepté pour le Journal du Dimanche d’évoquer la carrière du fils de l’ancien Baron rouge, Mick.

"Son nom de famille peut se révéler un avantage et un inconvénient, estime le président de la Fédération internationale de l’automobile. Ça peut lui ouvrir des portes mais après, il faut conduire la voiture. Mick a gagné en Formule 3 et se débrouille bien en F2… Il a déjà piloté une Ferrari en essais. Donc il en est capable."

Et l’ancien directeur de la Scuderia Ferrari de conclure néanmoins: "Possède-t-il cette étincelle du talent exceptionnel ? Peut-il réussir en F1 ? Je ne sais pas..."