McLaren : Sa victoire à Monza, le « plus grand moment » de la carrière de Ricciardo



Daniel Ricciardo, pour sa première saison dans le baquet d'une McLaren, a terminé à la huitième place du championnat 2021 de Formule 1. Huit, c'est également le nombre de victoires qu’il a décrochées dans la catégorie reine du sport automobile. La seule de l’Australien sur l’année écoulée, glanée à l'occasion du Grand Prix d’Italie, gardera une saveur particulière pour lui. « Je dois dire que c'est Monza », relève-t-il pour le site officiel de la Formule 1 quand il doit désigner le meilleur moment de sa saison. De sa saison mais pas seulement. Ce 12 septembre 2021 n’a, pour l’heure, pas d’égal aux yeux de Daniel Ricciardo. « Plus le temps passe depuis Monza, plus je me rends compte de l'effet de cette victoire. Et je pense vraiment que c'était le plus grand moment, la plus grande victoire, la plus grande course, la plus grande journée de ma carrière en sport automobile », s’enflamme-t-il.

Ricciardo voulait prouver qu’il peut encore gagner


Après son départ de l’écurie française Renault, rebaptisée Alpine à l’aube du dernier exercice, Daniel Ricciardo avait vraisemblablement des choses à prouver. C’est pourquoi ce succès devant son coéquipier Lando Norris, offrant un rutilant doublé à McLaren en Italie, a une si grande importance pour lui.  « Ce n'est pas seulement parce que j'ai gagné la course (qu’il s’agit de son meilleur souvenir). C'est plutôt le fait que je suis sûr que 99% des gens ne m'auraient pas donné la chance de gagner une course cette année, donc c'est pour ça que je suis le plus fier de ce moment, a confié l'Australien. J'ai trouvé un moyen de surmonter certains bas et de tirer le meilleur parti de l'opportunité quand elle s'est présentée. » Daniel Ricciardo espère vivre autant d’émotions en 2022, année marquant la mise en vigueur d’un nouveau règlement qui pourrait rebattre les cartes en haut du classement. « Des courses (potentiellement) plus serrées », qui satisfont d'avance le pilote australien.

>