Les équipes acceptent la réduction des coûts

En octobre dernier, la Formule 1 avait déjà acté la limitation du budget des dépenses des équipes à 175 millions de dollars. Un chiffre qui va encore être réduit en raison de la crise sanitaire et économique, et ce afin d’assurer l’avenir de la discipline. D’après la BBC, les équipes ont fini par tomber d’accord pour baisser ce plafond budgétaire à 145 millions de dollars (près de 133 millions d’euros) pour la saison 2021. Il descendra ensuite à 140 millions l’année suivante, puis à 135 millions entre 2023 et 2025.


Une mesure à laquelle Ferrari et Red Bull étaient opposées, alors que McLaren faisait partie des équipes disposées à descendre encore ce chiffre, jusqu’à 100 millions de dollars. Et un compromis a donc fini par être trouvé. Il doit encore être validé par le Conseil mondial du sport automobile de la FIA. Les recherches en développement aérodynamique vont être le plus impactées, alors que l’adoption de nouvelles règles techniques, visant à rendre le circuit plus compétitif, sera effective en 2022 et non pas en 2021.