La F1 annonce un plan zéro carbone pour 2030

Reuters

Le monde de la Formule 1 veut évoluer avec son temps. Et donc prendre en compte les nécessités écologiques. Aussi, les dirigeants ont annoncé ce mardi la mise en place d'un plan pour arriver à réduire son empreinte carbone à zéro en 2030. Une mission ardue qui comprend l'aspect sportif dans son ensemble et qui doit débuter immédiatement. Cela fait plus de douze mois que différents experts planchent sur le sujet. 

"En lançant cette première stratégie en F1, nous reconnaissons le rôle critique que chaque organisation doit jouer pour stopper ce problème global. Peu de gens savent que les moteurs hybrides actuels sont les plus efficaces du monde, ils délivrent plus de puissance en utilisant moins d'essence et donc en rejetant moins de CO2 qu'aucune autre monoplace", a notamment expliqué Chase Carey, le grand patron de la F1. Une catégorie reine qui a toujours été dans l'innovation technique pour l'aérodynamique, les moteurs (notamment hybrides) et plus récemment pour la récupération d'énergie ou encore pour la sécurité. Cela a eu des impacts directs pour les voitures de tous les jours et il faut donc poursuivre dans cette voie.

La volonté affichée est également de s'appuyer sur des bureaux, des réceptions ou des usines construites avec des matériaux 100% renouvelables. En ce sens, la F1 veut s'assurer que dès 2025, chaque épreuve devra utiliser des produits durables, ce qui implique notamment la fin des produits en plastiques jetables qui seront remplacés par des éléments réutilisables ou recyclables. 

C'est donc le monde de la Formule 1 dans son ensemble qui sera mobilisé par ce gigantesque projet. Avec Chase Carey, comme Jean Todt, le président de la FIA, qui insistent sur l'objectif "zéro carbone en 2030".