GP du Portugal (Qualifications) : La pole position pour Bottas devant Hamilton et Verstappen



Lewis Hamilton devra se montrer un peu plus patient. Alors qu’il chassait sa 100eme pole position en Formule 1, le septuple champion du monde a échoué d’un rien face à Valtteri Bottas, qui avait beaucoup à se faire pardonner après le Grand Prix d’Emilie-Romagne. Une séance de qualifications particulière durant laquelle les écuries ont souvent eu du mal à tirer le meilleur de leur matériel en raison des conditions de piste, notamment le vent et la température. C’est à l’issue de la première tentative lors de la Q3 que la pole position s’est jouée. En effet, Valtteri Bottas a signé la marque de référence (1’18’’348) puis Lewis Hamilton a échoué à seulement sept millièmes de seconde. Un écart qu’une dernière tentative en pneus medium, Mercedes cherchant sans doute à épargner un train de pneus tendres en vue de la course, n’a pas changé la donne. Derrière, Max Verstappen a dû prendre la piste avec le mors aux dents. En effet, le Néerlandais a vu sa première tentative être effacée par les commissaires en raison d’un non-respect des limites de la piste au quatrième virage. Visiblement en difficulté avec l’adhérence de sa Red Bull Racing, le deuxième du championnat s’élancera de la troisième position.


Ocon confirme les bonnes dispositions d’Alpine


Si la première ligne sera 100% Mercedes pour la première fois de la saison, la deuxième ligne sra 100% Red Bull Racing. En effet, après avoir signé le deuxième temps des qualifications à Imola, Sergio Pérez n’a pu faire mieux que le quatrième temps à plus d’une demi-seconde de la pole position. Un déficit de performance par rapport aux Flèches d’Argent qui a interloqué les deux pilotes de l’écurie basée à Milton Keynes, qui n’ont pas voulu échanger sur le sujet devant les caméras et les micros, signe de leur déception. En troisième ligne, Carlos Sainz Jr signe la meilleure performance de Ferrari, qui est frisé la correctionnelle en Q2, l’Espagnol et Charles Leclerc, huitième sur la grille de départ ce dimanche, se qualifiant pour la Q3 à la dernière seconde. Alpine, en vue depuis la deuxième séance d’essais libres, a confirmé sa bonne forme à Portimão. Si Fernando Alonso a encore été en difficulté avec une élimination dès la Q2, Esteban Ocon a signé le sixième temps à seulement trois millièmes de la marque de Carlos Sainz Jr et devance Lando Norris. Un Top 10 complété par Pierre Gasly, seulement neuvième devant Sebastian Vettel, auteur de sa meilleure qualification de la saison.


Ricciardo, ça ne s’arrange pas


La Q3, George Russell l’a manqué de très peu, à peine 50 millièmes de seconde. Mais, avec la onzième place au départ, le Britannique aura peut-être un coup à jouer au volant d’une Williams qui semble à son aise en Algarve. Antonio Giovinazzi l’accompagnera en sixième ligne alors que Fernando Alonso sera aux côtés de Yuki Tsunoda, encore en délicatesse avec l’exercice du tour rapide. Mais la déception de cette séance de qualifications restera Daniel Ricciardo. Alors que l’Australien comptait sur ce Grand Prix du Portugal pour gagner en maîtrise de sa McLaren, c’est dès la Q1 que l’ancien pilote Renault a dû sortir de son baquet, tout comme Lance Stroll, qui peine toujours au volant de l’Aston Martin. Nicholas Latifi sauve l’honneur en devançant les deux pilote Haas, Mick Schumacher devançant Nikita Mazepin de quasiment une demi-seconde. Sur un circuit difficile à appréhender pour les écuries et les pilotes, la stratégie à adopter ne sera pas simple à trouver, même si l’essentiel du Top 10 a préféré éviter des pneus tendres à la durée de vie très limitée. De quoi donner du piment à une course qu’on attend aussi animée que celle organisée en novembre dernier.

>