GP de Russie (Qualifications) : Un surprenant Norris en pole position !



L’écurie McLaren vit une période formidable ! Deux semaines après la victoire de Daniel Ricciardo à Monza devant Lando Norris, le Britannique a su jouer avec les conditions de pistes compliquées pour signer sa toute première pole position en Formule 1 à Sotchi. Une séance de qualifications du Grand Prix de Russie dont la tenue était très incertaine en raison de la météo exécrable sur les bords de la Mer Noire en début de journée, qui a provoqué l’annulation de la troisième séance d’essais libres. Toutefois, les cieux se sont ouverts en amont de cette séance et, malgré une piste humide, les monoplaces ont pu prendre la piste. Au fil des passages, l’asphalte a commencé à sécher et c’est en début de Q3 que George Russell a lancé dix minutes de folie. Le pilote Williams a demandé à son équipe de préparer les pneus slicks et, malgré quelques travers et de belles sueurs froides, le Britannique est resté sur la piste avant d’être imité par les autres.


Norris surprenant, Hamilton décevant


Alors que Lewis Hamilton tenait la pole position provisoire en pneus intermédiaires, Carlos Sainz Jr a tout d’abord amélioré la marque du champion du monde en titre avant de voir Lando Norris le devancer d’une demi-seconde. Premier en piste avec les gommes pour piste sèche, George Russell a su arracher la troisième place dans son dernier effort. Il faut dire que Lewis Hamilton n’a pas pu améliorer sa référence précédente. Tout d’abord, Mercedes n’avait visiblement pas anticipé un tel changement des conditions de piste puis le Britannique a arraché son aileron avant en rentrant au stand, retardant d’autant son retour sur le circuit. De plus, dans son ultime tentative et après s’être plaint de ne pas pouvoir mettre en température ses gommes, est parti en tête à queue dans l’antépénultième virage, rectifiant au passage son aileron arrière. Le résultat est une quatrième place pour le dauphin de Max Verstappen au classement du championnat. Valtteri Bottas, également revenu tardivement en piste avec des pneus slicks, n’a pu faire mieux que la septième place, devancé par Daniel Ricciardo et Fernando Alonso.


Gasly, la tête des mauvais jours


Le Top 10 de cette séance de qualifications est complété par Lance Stroll, un décevant Sergio Pérez et Esteban Ocon. Le pilote Alpine n’a pas su maîtriser les conditions de piste et se prépare à une course difficile. Il devance Sebastian Vettel et Pierre Gasly, qui n’a pas caché sa colère après une élimination dès la Q2 alors qu’il s’était montré très performant ce vendredi dans des conditions plus favorables. Cette séance de qualifications a été éprouvante pour l’écurie AlphaTauri car Yuki Tsunoda n’a pas fait mieux que son coéquipier. Une séance de qualifications pour laquelle Max Verstappen a simplement fait acte de présence. Utilisant ce week-end un nouveau moteur neuf hors-quota et pénalisé sur la grille après l’accrochage avec Lewis Hamilton à Monza, le Néerlandais était assuré de partir dernier et n’a pas jugé bon de prendre trop de risque sur une piste piégeuse. Il sera devancé au départ ce dimanche par Nicholas Latifi et Charles Leclerc, qui sont dans la même situation mais ont tout de même fait le nécessaire pour passer en Q2. Avec un premier freinage situé quasiment un kilomètre après la ligne de départ, la pole position ne sera pas forcément un avantage pour Lando Norris, surtout avec des pilotes Mercedes revanchards derrière lui.

>