GP de Chine-Norris: "La voiture avait du potentiel"

Reuters

Les Mclaren de Lando Norris et Carlos Sainz, victimes d'un accrochage avec Daniil Kvyat (Toro Rosso) au premier tour du Grand Prix de Chine, dimanche, avaient pourtant du "potentiel" selon Norris, interrogé sur sa course à la fin du 1000e GP de Formule 1. 

Ce dernier est revenu sur la performance de son coéquipier qui, lui, a terminé la course à la 14e place, tant bien que mal. "Je n’avais pas un bon rythme par la suite à cause des dégâts sur le fond plat, mais le rythme de Carlos était très bon. Mis à part les trois meilleures équipes, il semblait être le meilleur de tous les autres. Il y avait donc du potentiel dans la voiture aujourd’hui, mais ce contact l’a gâché", a déclaré Norris, dans des propos relayés par F1 actu.com.

Le pilote britannique, qui n'a pas pu aller au bout de sa course, a également regretté son sort, lui qui a perdu beaucoup de places tout au long du Grand Prix après avoir été envoyé dans les airs. "Cela a endommagé la voiture, j’ai perdu beaucoup de places et j’ai dû passer par le garage. Cela a pratiquement ruiné notre course", a lancé Norris, dépité par sa situation.