GP d’Arabie Saoudite (EL2) : L'avantage conservé par Hamilton, Gasly signe le troisième temps

Lewis Hamilton conserve l’avantage à Jeddah. Après avoir signé le meilleur temps de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Arabie Saoudite, le Britannique a récidivé à la nuit tombée lors de la deuxième. Avec un meilleur tour en 1’29’’018, le pilote Mercedes devance de seulement 61 millièmes de seconde son coéquipier Valtteri Bottas. Toutefois, les deux Flèches d’Argent ont signé leur meilleures performances respectives avec des pneus medium, c’est-à-dire pas les gommes les plus performantes apportées par Pirelli pour cette avant-dernière manche de la saison 2021 du championnat du monde de Formule 1. Il faut dire que les pilotes n’ont pas été en mesure de faire une toute dernière tentative dans les cinq dernières minutes. Auteur du dixième temps, Charles Leclerc a été le premier pilote piégé par le tracé sinueux et très rapide installé sur la Corniche de Jeddah. En tête à queue dans le virage 23, le Monégasque a désintégré sa Ferrari dans les protections mais a pu sortir indemne de son cockpit.


Gasly juste devant Verstappen, Alpine sort du bois


Derrière le duo Mercedes, on retrouve… Pierre Gasly ! Seul pilote du Top 3 à avoir signé son meilleur temps en pneus tendres, le pilote AlphaTauri échoue à 81 millièmes de seconde de la référence établie par Lewis Hamilton. Le Rouennais devance même de 114 millièmes le leader du championnat du monde Max Verstappen. Le Néerlandais, au volant d’une Red Bull Racing pas forcément à l’aise sur un tracé de ce type et en difficulté dans l’exploitation des pneus tendres, se contente du quatrième temps quand son coéquipier Sergio Pérez doit se contenter du neuvième temps à trois quarts de seconde. Juste derrière Max Verstappen, les deux pilotes Alpine sont au rendez-vous. Avec le record du premier partiel, Fernando Alonso a signé le cinquième temps juste devant son coéquipier Esteban Ocon. Les représentants de l’écurie française devancent Carlos Sainz et Yuki Tsunoda, qui confirme la bonne forme d’AlphaTauri en Arabie Saoudite. Antonio Giovinazzi, quant à lui, est rentré dans le rang. Cinquième en début de journée, l’Italien a terminé avec le 13eme temps et juste devant son coéquipier Kimi Räikkönen. Alors que les mécaniciens de Ferrari vont devoir reconstruire une monoplace pour Charles Leclerc, les pilotes vont pouvoir analyser les données pour optimiser leurs réglages en vue des qualifications ce samedi.

>