Ferrari-Binotto: «Ça ne doit pas se passer»

Le Grand Prix du Brésil a été le théâtre d'un accrochage entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel lourd de conséquences pour les deux pilotes Ferrari contraints à l'abandon dans la foulée alors que le podium était en vue au moins pour l'un des deux.  

«On est déçus, c’est le genre de situations qui ne doit pas se passer, je ne vais pas commenter l’incident, on aura l’occasion de le faire à l’intérieur de l’équipe et de regarder les vidéos et d’analyser les données et d’en parler avec les pilotes, je ne veux pas le faire à chaud», a expliqué Mattia Binotto, le patron de l'équipe Ferrari sur Canal+. Et s'il a reconnu que c'était un "petit choc", il a aussitôt ajouté: «Oui mais il faut éviter ce petit choc, pour tout le travail, c’est vraiment dommage que ce genre de choses arrive.»

La gestion des pilotes chez Ferrari n'a pas fini de faire parler...