F1 : Un pilote contaminé n'annulerait pas la course



Le premier calendrier prévisionnel de F1, avec huit courses, a été communiqué mardi. Dans la foulée, Chase Carey a précisé (sur le site de sa discipline) qu'un cas de coronavirus chez un pilote n'entraînerait pas d'annulation d'épreuve, suivant un cahier des charges établi et qui comporte une petite centaine de pages - sous la houlette notamment du professeur Gérard Saillant, chef médical de la FIA et qui opérait Michael Schumacher ou Ronaldo il y a une vingtaine d'années : soit le pilote en question serait remplacé en cas de détection suffisamment précoce, soit l'équipe serait mise en quarantaine et devrait déclarer forfait.


« On n'irait pas de l'avant si on n'était pas très confiants dans nos procédures, dans notre expertise et notre capacité à sécuriser tout le monde et gérer les éventuels problèmes, rassure le patron de la F1. Nous reconnaissons très clairement que c'est impossible, dans notre sport, d'avoir deux mètres entre chaque membre d'équipe. Alors, nous nous assurons que les procédures permettent de gérer tous les risques le plus rapidement possible. »