F1 - Mercedes : Pour Wolff, il faudra compter sur Verstappen pour le titre

Max Verstappen est-il un candidat sérieux au titre de champion du monde de Formule 1 en 2020 ? C'est en tout cas ce qu'estime Toto Wolff, dans un entretien accordé au Guardian. En effet, après la victoire du Néerlandais à l'occasion du Grand Prix du 70eme anniversaire, ce dimanche, le patron de Mercedes s'est dit impressionné par le pensionnaire de l'écurie Red Bull, après ce coup de force. En effet, du côté de Silverstone, le choix stratégique du vainqueur du jour avait alors fait toute la différence, face à des Mercedes encore une fois bien malmenées par leurs pneus. Pour le dirigeant, ses deux protégés, à savoir le Britannique Lewis Hamilton ainsi que le Finlandais Valtteri Bottas, ont donc une réelle concurrence. Cette fameuse course a changé bien des choses, tant la Flèche d'Argent était tout bonnement seule au monde, depuis le début de cette saison si particulière, et semblait pouvoir être en mesure de s'imposer sur tous les Grands Prix prévus.

Wolff : « Ce pourrait être une saison dure et serrée entre eux trois »


Selon Wolff, le titre de champion se jouera ainsi entre trois hommes, soit Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, ses deux pilotes, et donc Max Verstappen : « Nous sommes prêts au combat, et ce pourrait être une saison dure et serrée entre eux trois. Je n'exclurais pas Valtteri (ndlr : Bottas, actuellement troisième, à 34 points de son coéquipier Lewis Hamilton) de l'équation. Il y a encore une dizaine de courses à effectuer. D'éventuels abandons peuvent tout relancer en termes de points, et ça pourrait être beaucoup plus intéressant que les gens ne le craignaient voici seulement deux semaines. Nous avions des indications par le passé qui montraient que notre marge n'était pas aussi évidente quand il faisait chaud. Nous avons une voiture avec énormément d'appui. Quand les conditions changent, les paramètres changent, que les températures augmentent et que les composants pneumatiques sont plus tendres, nous devons reconnaître que la Red Bull est une voiture plutôt rapide. » D'ailleurs, au classement général, le Néerlandais occupe même la deuxième place, derrière Lewis Hamilton, sextuple champion du monde de la discipline. Toutefois, 30 points séparent les deux hommes. Un écart assez conséquent, au bout de cinq courses déjà disputées cette saison, mais en sachant que Verstappen avait été contraint à l'abandon lors de l'ouverture de la saison en Autriche.